Rencontre Majorité-Opposition : Dialogue constructif

Une scène peu familière : les ténors de la Majorité présidentielle, regroupés au sein de l’Alliance ensemble pour le Mali (EPM), et ceux de l’opposition, coalisés dans le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD), autour d’une même table pour évoquer la situation politique et sécuritaire, mais aussi les réformes (électorales, politiques et institutionnelles) en vue. C’était dans l’après-midi d’hier au QG du FSD, où les deux tendances politiques ont impulsé une véritable dynamique devant établir des liens, au seul bénéfice de la mère patrie. L’initiative de cette rencontre est venue de l’EPM dont le président, Dr Bocari Tréta, était au rendez-vous. Il conduisait une forte délégation composée des leaders de partis politiques membres de la mouvance présidentielle. Ils ont été reçus, dans la plus grande convivialité, par le président du FSD et non moins chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé. Plusieurs cadres du Front avaient également répondu à l’appel, convaincus de la nécessité d’instaurer un dialogue politique vrai et sincère. Dans la salle, tous en étaient conscients : notre pays risque gros dans la division. Et l’atmosphère qui régnait avant le début de la rencontre, augurait des échanges constructifs, fructueux. Aussi, les sujets inscrits à l’ordre du jour indiquait une volonté commune de mettre en avant l’essentiel, à savoir le pays.
Les présidents des deux groupements ont fait leur entrée en salle à 17 heures. Et c’était parti pour des heures d’échanges à huis clos. Nous avons quitté les lieux à 21h, alors que la rencontre se poursuivait encore. On peut donc imaginer la portée des discussions sur la situation sécuritaire et politique du pays, mais également sur les reformes en vue.

Issa DEMBÉLÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here