Amélioration de la gouvernance des coopératives : La CTRCA forme les leaders des sociétés coopératives

La Cellule Technique des Reformes du Climat des Affaires (CTRCA) a ouvert le jeudi 14 février 2019 un atelier de deux jours d’information et de sensibilisation des leaders des sociétés coopératives sur les textes de l’Acte uniforme N°9 de l’OHADA relatif au droit des sociétés coopératives. Cette rencontre qui a eu pour cadre la Maison du Partenariat de Bamako, s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la gouvernance des coopératives qui constitue un indicateur de résultat des réformes du climat des affaires. L’objectif assigné à cette session est le renforcement des capacités des membres des organes des sociétés coopératives, unions fédérations et confédérations sur la conduite à tenir pour la mise en conformité des textes de Statuts et Règlement Intérieur avec les dispositions de l’acte uniforme N°9 de l’OHADA relatif au droit des sociétés coopératives.

La cérémonie d’ouverture des travaux de cet atelier a été présidée par le ministre de tutelle de la CTRCA, celui du développement industriel et de la promotion des investissements M. Moulaye Ahmed Boubacar. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de Mme Keita Zeynabou Sacko le chef de la CTRCA et d’un représentant de la coopération danoise qui a assuré le financement de l’initiative.
A la suite de la présentation du programme des travaux inscrits à l’ordre du jour de cette première journée, le ministre a dans un premier temps salué l’excellence des relations de coopération existant entre l’Ambassade Royale du Danemark et le Gouvernement de la République du Mali. « Il me plait de saluer la forte mobilisation des sociétés coopératives pour cette formation qui leur permettra de disposer de compétences adéquates pour la gestion quotidienne de leur organisation, conformément à l’acte uniforme de l’OHADA qui est désormais la législation supra nationale qui a remplacé les lois nationales des différents pays. » a t-il ensuite lancé à l’endroit des participants. Ceux-ci, en choisissant de mettre au centre de leurs échanges « l’Acte Uniforme de l’OHADA, relatif au Droit des Sociétés Coopératives», dira le ministre, ils ont fait le pari de montrer combien les coopératives agricoles et les organisations de producteurs sont des alliées naturelles. Pour M. Ahmed Moulaye Boubacar, l’amélioration de la gouvernance des coopératives est un indicateur de résultat des réformes du climat des affaires. Cependant, au Mali, rares sont pourtant les sociétés coopératives qui se sont pliées à cette obligation de l’OHADA. « C’est donc pour corriger une insuffisance, que mon département à travers la Cellule Technique des Reformes du Climat des Affaires (CTRCA), a initié une série de formations. Et c’est dans cet esprit qu’il faut inscrire, l’organisation des formations décentralisées avec des sessions régionales, qui seront composées d’acteurs des chaines de valeur des filières : Riz, Maïs, Anacarde, Bétail/Viande, Lait, Pomme de terre, Mangue Echalote/Oignon, du District de Bamako et de la région de Koulikoro. » a t-il ajouté avant de laisser entendre qu’il demeure convaincu que cette série de renforcement de capacités permettra non seulement aux sociétés coopératives et à leurs faitières de se faire enregistrer pour une harmonisation de leurs statuts et règlement intérieur, mais aussi de faire connaître le registre spécial des structures techniques au grand public.

Signalons que l’atelier de ce jour donne ainsi le ton à une série de sessions de renforcement de capacités portant sur l’Acte Uniforme de l’OHADA, relatif au Droit des Sociétés Coopératives.

André SEGBEDJI/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here