Climat Politique National : L’EPM et le FSD s’engagent pour la décrispation

La rencontre tant attendue entre l’Alliance « Ensemble pour le Mali » (EMP) et le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) a lieu le mardi 12 février 2019 au siège du FSD. Occasion pour les responsables de ces deux forces politiques d’échanger sur toutes les questions d’intérêts nationales. Aussi, ont-ils décidé de se réunir pour une 2ème  fois en fin de cette semaine ou en début de la semaine prochaine.
La délégation de l’EPM, conduite par son président, Dr Bocary Treta et celle du FSD, conduite par son président Soumaila Cissé,  ont fait  un huis clos de près de  quatre heures. À leur sortie de la salle, les deux leaders se sont prononcés face à la presse. Tous les deux ont souligné leur volonté de converger ensemble pour le Mali.
D’abord,  le président du FSD, l’honorable Soumaila Cissé, a, après avoir exprimé toute sa satisfaction pour la rencontre, déclaré : « Nous avons discuté de tout. De toute la situation du Mali. Que ce soit sur le plan politique, sécuritaire et même la révision de la Constitution. Nous avons eu une discussion très large, franche et très honnête. Nous avons un souci commun : de faire en sorte que les Maliens se retrouvent pour que nous sortions de la crise que nous connaissons depuis quelque temps ». Il ajoute qu’ils ont le devoir et la responsabilité de faire en sorte que ce pays retrouve la paix et la concorde avant d’ajouter que son front est engagé pour cela. Le chef de file de l’opposition a aussi tenu à préciser qu’ils ne sont pas  d’accord sur tout, mais que c’est un bon début. « C’est un début, et un début promoteur », a-t-il rassuré.
À en croire le député de Niafunké, c’est peut être la première fois depuis l’ère démocratique qu’il y ait une réunion aussi importante, de prise de conscience de difficultés et d’un engagement commun pour sortir de la crise entre les acteurs politiques. Aussi, a-t-il tenu à préciser que les deux  forces se rencontreront pour une 2ème  fois en fin de semaine ou en début de la semaine prochaine. Avant de terminer, le président du FSD a rassuré que l’engagement de son front est total, réel et sincère pour faire en sorte que le pays sorte des difficultés qu’il connait.
Pour sa part, le président de l’EPM, non moins initiateur de ladite rencontre s’est dit très satisfait des discussions. « Notre première  satisfaction, c’est qu’on a pu s’asseoir entre filles et fils de notre pays, forces politiques et sociales majeures pour discuter du Mali,  mettre le Mali au-dessus de nos intérêts particuliers », a-t-il laissé entendre. Comme  l’honorable Cissé, l’ancien ministre de l’Agriculture a précisé que toutes les questions d’intérêts nationales  ont été débattues, surtout avec beaucoup de tonalité, mais de vérité, de franchise, d’ambitions d’avancer ensemble pour la construction du Mali. Aussi, a-t-il salué leur volonté commune de décider  de se retrouver pour approfondir les discussions, pour privilégier les questions qui peuvent les rassembler, pour travailler avec courage à transcender toutes leurs divergences. « Je souhaite que la prochaine rencontre se tienne le plus rapidement que  possible. Nous allons revenir mieux préparés  parce que cette rencontre nous a permis de nous connaitre mieux, de connaître mieux les positions respectives, de connaître mieux également les arguments soutenus par les uns et les autres et de noter notre volonté commune à converger, à chercher à regarder dans la même direction », a déclaré le directeur de campagne d’IBK à la présidentielle passée.
Boureima Guindo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here