Mali. Des frappes aériennes françaises menées contre « un groupe armé terroriste » dans le centre du pays

Des frappes aériennes ont été menées contre « un groupe armé terroriste » dans la région de Mopti (centre du Mali), par les forces françaises de l’opération Barkhane ce mercredi 13 février. « Plusieurs terroristes ont été mis hors de combat » apprend-on dans un communiqué.

Les forces françaises de l’opération Barkhane ont conduit mercredi des frappes aériennes contre « un groupe armé terroriste » dans la région de Mopti (centre du Mali), « en coordination » avec les forces maliennes, a annoncé ce jeudi 14 février à Paris l’état-major des armées.

« La force Barkhane a engagé deux patrouilles de Mirage 2000 depuis la base de N’Djamena, appuyées par un drone Reaper », selon un communiqué.

« Plusieurs terroristes ont été mis hors de combat, réduisant le niveau de menace dans cette région peu accessible du delta intérieur du Niger » proche de la ville de Mopti, assure l’état-major sans donner de bilan, celui-ci étant « actuellement en phase de consolidation ».

5 soldats maliens avaient trouvé la mort dans cette région
Un « renseignement d’origine aérienne a permis de localiser et caractériser ce groupe terroriste actif dans la région de Dialloubé ».

C’est dans cette même région que cinq militaires maliens ont trouvé la mort ce mardi 12 février, dans deux engagements distincts. Deux d’entre eux, en patrouille près de la frontière avec le Burkina Faso, ont été tués par des assaillants près de la frontière avec le Burkina Faso.

Il pourrait s’agir du même groupe, très actif dans cette région, que celui visé par les frappes françaises.

Depuis 2014, la France a déployé quelque 4 500 hommes au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane qui vise à lutter contre les groupes jihadistes opérant dans la région et au Sahara.

Les forces françaises sont intervenues la semaine dernière au Tchad contre une colonne de rebelles venus de Libye, « au même titre qu’elle l’avait fait au Mali contre les jihadistes » avait déclaré mercredi le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here