Situation au centre du Mali : Tiebilé à l’heure de grands déballages !

La situation explosive au Centre du Mali est en passe de faire oublier aux maliens l’occupation de Kidal par les alliés des djihadistes et autres narcotrafiquants. Kidal demeure une ville occupée malgré la présence des troupes onusiennes et françaises. Incapable de mettre fin à cette occupation illégale, les autorités maliennes s’emmurent dans un silence coupable de Kidal. Et pour cause… elle traduit l’échec d’IBK.

Aujourd’hui, les maliens ont d’autres préoccupations et d’autres inquiétudes. Elles troublent le sommeil des populations et menacent sérieusement les fondements de la nation. Il s’agit de la situation dramatique qui prévaut au Centre de Mali. En effet, en plus des attaques de groupuscules armés qui sont présents partout dans cette partie du territoire national, les conflits intercommunautaires et les règlements de comptes deviennent des menaces pour la cohésion sociale et l’unité nationale.

Face au silence collectif, le Parti pour la renaissance nationale (Parena) a décidé de monter au créneau afin d’attirer l’attention de tous les fils du Mali et celle de la communauté internationale sur les évènements qui se déroulent au Centre.

Ainsi, Tiébilé Dramé s’apprête à faire des déballages (ce jeudi, lors d’une conférence de presse) sur les atrocités contre les populations civiles dans les régions de Mopti et de Ségou, depuis 5 ans. Où sont les organisations internationales ? Et les nombreux organismes de défense des droits de l’homme ? Le silence règne partout.

Attaques, assassinats ciblés, viols, rapts, poses d’engins explosifs sont aujourd’hui devenus le lot quotidien des populations de ces deux régions. Le nombre de victimes ? Il dépasse le millier en deux ans.

Cependant, le Parena a fait des recherches et détient de terribles révélations sur les douloureux évènements du Centre, indique une source proche du parti. Aussi, lors de leur intervention de ce jour, les dirigeants du Parena évoqueront d’autres sujets, notamment la grave crise financière qui frappe le pays et fait souffrir les populations maliennes. Bref, il sera question de la situation d’ensemble du Mali, sous ce mandat chaotique d’Ibrahim Boubacar Keïta.

Une fois de plus, Tiebilé Dramé et ses camarades mettront à profit cette sortie pour interpeller la communauté internationale sur les dangers qui guettent le Mali.

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here