Quatrième revue annuelle des réformes, politiques projets et programmes de l’UEMOA : Le Mali gagne 15 points dans la mise en œuvre des réformes en 2018

Le président de la commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), Abdallah Bouréima, en compagnie du Ministre de l’Economie et des Finances du Mali, Dr Boubou Cissé, a ouvert, hier, jeudi 14 février 2019 à Radisson Blu de Bamako, les travaux de la 4ème revue annuelle des réformes, politiques, projets et programmes de l’UEMOA au Mali. Il s’agit de faire l’évaluation de la revue 2018 dont les résultats sont positifs selon Abdellah Boureima pour le Mali. « il ressort qu’en 2018, le Mali affiche un taux satisfaisait de mise en œuvre des réformes de 77% contre 62% en 2017, soit une forte progression de 15 points », a déclaré le président de la commission de l’ UEMOA aux commissaires, experts.

Il s’agit pour les commissaires, experts de passer en revue, avec le gouvernement malien, les résultats de l’évaluation de la mise en œuvre effective des programmes et projets communautaires. En somme, échanger sur les conclusions consignées dans un mémorandum.

Pour le Dr Boubou Cissé, cette session politique de la revue annuelle 2018 des réformes , politiques programmes et projets communautaires est une occasion pour revisiter les réformes et politiques communautaires afin de donner une impulsion à leur mise en œuvre au Mali. Elle consistera, déclare Dr Boubou Cissé, d’une part, à faire à une séance de travail entre le président de la commission et les ministres sectoriels et, d’autre part, à faire une séance de présentation des conclusions de la revue aux autorités maliennes. Le ministre des finances du Mali, Dr Boubou Cissé, a profité l’occasion de rappeler les résultats enregistrés par le Mali à la suite de la revue pour la l’année 2017. Le taux moyen de mise œuvre des réformes s’affichait à 62, 04% et celui l’indice moyen de performance des programmes et projets s’établissait à 62%. Avant de se dire rassurer que les résultats de la revue 2018 qui seront présentés , seront appréciés par les différents responsables et les dispositions seront prises, avec diligence, pour lever toutes contraintes et autres difficultés qui ont impacter la mise en œuvre d’une réforme ou d’un projet.

Le président de la Commission de l’Uemoa, Abdallah Bouréima, n’a pas tarit d’éloge sur les résultats du Mali concernant la revue 2018. Aujourd’hui, dit-il, la revue a enregistré des progrès significatifs en quatre éditions. Lesdits progrès ont été acquis en termes de consolidation et de la modernisation de l’exercice d’évaluation des réformes, politiques, programmes et programmes et projets communautaires. La revue , dit Abdeallah Bouréima, a été sanctionnée par un projet de mémorandum adopté par consensus. Et je puis vous assuré , indique Abdellah Bouréima, qu’à l’issue de l’évaluation , il ressort qu’en 2018, le Mali affiche un taux satisfaisait de mise en œuvre des réformes de 77% contre 62% en 2017, soit une forte progression de 15 points.

Pour rappel, la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l’Uemoa, placée sous la présidence des premiers ministres ou chefs de gouvernement, et sous la tutelle des ministres en charge des finances, a été instituée par acte additionnel de la conférence des chefs et de gouvernement (Cceg).

« Le Mali croit à la communauté de destin, et nous sommes convaincus que l’intégration sous régionale est la voie qui permettra à nos Etats de transcender certaines contraintes, notamment géographiques et démographiques , et d’amorcer une croissance économique durable pour l’amélioration des conditions de vie de nos populations », a réaffirmé l’engagement du Mali à la réussite de l’Union Dr Boubou Cissé au président de la Commission de l’Uemoa.

Au terme de la rencontre, et conformément à l’acte additionnel de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du 24 octobre 2013 à Dakar, le président de la commission de l’UEMOA et le ministre de l’économie et de finances, se sont rendus à la primature , pour rendre compte au premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga.

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here