Révision constitutionnelle : Gouvernement et EPM tentent d’accorder leurs violons…

Alliance Ensemble pour le Mali/ gouvernement a organisé, le dimanche 10 février un atelier d’échanges d’informations sur la révision de la constitution de 1992. Objectif était d’harmoniser des points de vue du Gouvernement et de l’EPM dans la conduite du processus de révision constitutionnelle. C’était sous la présidence de Soumeylou Boubèye Maiga, Premier ministre, chef du Gouvernement, Dr Boukary Tréta, président de l’EPM et Mohamed Ag Erlaf, ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation. Cette rencontre s’est tenue à l’OrpheusDream Village Hôtel.

L’Alliance politique et électoral « ensemble pour le Mali» est très active. Après ses premières assises le 12 janvier 2019 au CRES de Badalabougou sur le renforcement des capacités de ses membres en vue des réformes politiques et institutionnelles, elle est à pied d’œuvre pour harmoniser son point de vue avec celui du gouvernement. Pour l’alliance EPM, cette révision de la constitution est devenue une exigence pour notre pays au regard de la fragilité de nos institutions et amplement révéléé par la crise sécuritaire et institutionnelle de 2012.

Le président de la République a instruit auPremier ministre le 20 décembre 2018, dans son discours de nouvel an, d’engager le processus de révision constitutionnelle et toutes les réformes institutionnelles nécessaires dans le cadre d’une démarche consensuelle et inclusive.

Cette journée d’échanges avec les acteurs politiques engagée par le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, de la société civile et des groupes signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, tous ont contribué à rehausser l’évènement.

« Je salue cette initiative de SoumeylouBoubèyeMaiga, chef du gouvernement qui a eu le souci, et proposé l’idée de réunir la majorité du président IBK autour des réformes institutionnelles dans la perceptive de réviser la constitution du 24 février 1992. Je souhaite que nous prenions tous ensemble les mesures pour cette initiative et nous nous engageons résolument à la faire aboutir et y mettre un contenu valable qui nous permet de travailler tous ensemble avec les visibilités à notre action commune dans la perceptive de la mise en œuvre du projet présidentiel », a promis Dr Boukary Tréta, président de l’EPM dans son message.

Pour SoumeylouBoubèyeMaiga, Premier ministre, chef du gouvernement, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la bonne gouvernance de notre pays. « La feuille de route que le président de la République a soumise au gouvernement s’articule autour des points dont la gouvernance, la réforme constitutionnelle, alors la diversité de notre pays doit être institutionnalisée sur les droits fondamentaux des citoyens », a déclaré le PM qui a annoncé que le gouvernement a déjà « nommé les membres du comité d’experts pour élargir le cadre de concertation aux niveaux du ministre de l’administration Territorial. Ce processus est une prérogative du président de la République. », a-t-il conclu.

Fatoumata B Tonkawa     

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here