Regroupement des Associations et mouvements de soutien au président de la République : Union sacrée autour de IBK et de son PM

Le regroupement des Associations et mouvements de soutien un président IBK était face à la presse le vendredi dernier à la maison de la presse pour échanger sur les questions d’actualité. Il a, par la même occasion réaffirmé son soutien aux actions du Président Ibrahim Boubacar Keita et son Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga.

Composé de plusieurs associations et mouvements de soutien au président IBK, le regroupement des faîtières a organisé une conférence de presse le vendredi dernier à la Maison de la presse. L’objectif de cette activité consistait à éclairer les esprits des hommes de presse sur certains problèmes de la vie de la nation.

A l’entame des travaux, le président du regroupement, Mansour Clissé a fait observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes tombées sur le champs de bataille dans notre pays avant demander au public d’exécuter l’hymne national.

Il remercie les autorités maliennes pour la démarche vers la paix et le dialogue social, afin de décrisper le climat politique. Dans son allocution, Mansour Cissé dira que son regroupement œuvre pour la cohésion sociale. Pour ce faire, il s’ appuie sur les actions de clairvoyance du président de la République IBK. Mansour Cissé , dans son message, réitère son soutien au président IBK, son Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga.

Prenant la parole, le chroniquer Abdoul Niang, membre du regroupement, a aussi fait un décryptage de l’ actualité politique. Il a répondu au message donné par les religieux lors de leur meeting du 10 Février dernier. Pour Abdoul Niang, le président IBK ne doit pas écouter l’appel de ces leaders religieux qui sont manipulés par l’opposition.

Il a appelé la presse malienne à dénoncer tout propos allant dans le sens de démoraliser nos troupes sur le front de bataille.

“Nous faisons cette mobilisation pour défendre la patrie quand elle se sent menacée par un ennemi de l’intérieur comme de l’extérieur. Le message tenu lors du meeting par certains religieux ne sont pas constructifs car ils demandent au président de débarquer son premier ministre , il verra le pire ” a déclaré M. Niang.

“Nous défendons les Institutions et un non seul individu. Que l’imam Dicko sache qu’il n’ a pas parlé au nom de tous les musulmans du Mali “. a t-il lancé Abdoul Niang.

Quant à Bouba Fané il dira que le meeting n’était pas organisé pour faire des bénédictions pour le pays, mais plutôt pour le détruire. Il a demandé à toute la jeunesse malienne de soutenir les Institutions de la Républiques et de ne pas se laisser tremper dans des comportements qui peuvent mettre notre pays à feu.

Seydou Diamoutené

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here