Ligue des Champions : le Bayern Munich tient tête à Liverpool

Match intense mais sans but entre Liverpool et le Bayern Munich (0-0). Les Reds se sont procurés les meilleures occasions mais ont buté sur une remarquable défense munichoise. Tout reste à faire lors du match retour, qui aura lieu le 13 mars prochain.

C’est l’une des plus belles affiches de ces 8es de finales de Ligue des Champions. A Anfield, Liverpool, finaliste de la dernière édition, recevait le Bayern Munich pour un choc de gros bras. Les deux équipes étaient toutefois handicapées par certaines absences, notamment en défense pour Liverpool, puisque Jürgen Klopp devait aligner une charnière Matip-Fabinho de fortune. Cela n’empêchait pas les Reds d’entamer le match tambour battant avec un gros pressing de son trio offensif. Un pressing d’autant plus important que le Bayern semblait clairement décidé à jouer le moins vite possible, pour ne pas instaurer un rythme fou qui sied bien à Liverpool. Mais c’est bien le club bavarois qui imposait son rythme au cours du premier quart d’heure, avec une occasion nette consécutive à un débordement tranchant de Gnabry dont le centre tendu était détourné par Matip sur Alisson, auteur d’une parade réflexe (13e). Liverpool répliquait avec une frappe, non cadrée, de Mané (16e), alors qu’il y avait peut-être mieux à faire…

Alisson, en difficulté sur ses relances au pied, effectuait ensuite une grossière erreur de relance qui aboutissait à une frappe de Coman, juste à côté. La défense des Reds n’affichait pas un visage très rassurant, à l’image d’une nouvelle tête en retrait mal ajustée de Robertson (22e). Par contre, dès que l’espace se libérait dans la moitié de terrain adverse, on pouvait voir les hommes de Klopp se ruer à l’attaque, même si l’arrière-garde munichoise, à commencer par Kimmich, parvenait globalement à les contenir. Suite à un coup de pied arrêté, Salah n’était pas loin de trouver la faille de la tête (24e) au second poteau. De plus en plus tranchants, les Reds obtenaient leur meilleure occasion à la 33e minute, Mané étant idéalement placé, après une frappe contrée de Keïta, pour terminer le travail, en pivot. Mais il ne cadrait pas son tir du gauche. Ca allait mieux pour Liverpool, mais le Bayern restait dangereux avec la vitesse de Coman et Gnabry sur les ailes. Mais c’est encore le club anglais qui se créait une occasion à la 40e, avec un centre en retrait de Firmino que Matip ne cadrait pas. Puis, après un mouvement collectif de grande classe, Mané était trop court au second poteau pour récupérer un nouveau centre de Firmino. 0-0 donc à la pause.

Une deuxième période moins emballante

Au retour des vestiaires, on repartait sur le même schéma, avec deux blocs équipes solides et peu d’erreurs individuelles. Il fallait donc accélérer le jeu pour se créer des situations. Et à ce jeu, c’est Liverpool qui semblait le plus à l’aise, grâce aux montées de balle percutantes de Wijnaldum ou Keïta. Le Bayern, lui, jouait sur un rythme plus lent, en espérant un éclair de Coman, Gnabry ou James Rodriguez. Gnabry, justement, allumait une belle mèche de loin qui passait juste au-dessus de la lucarne d’Alisson (59e). Le rythme retombait un peu à l’heure de jeu et cela arrangeait clairement les Bavarois, dont l’impressionnante discipline défensive bouchait les espaces. Les Reds tentaient bien de s’approcher des cages de Neuer mais il y avait toujours un tacle bien senti de la part d’un Munichois ou un repli défensif remarquable des ailiers.

Étonnamment, aucun des deux entraîneurs ne faisait de changement pour amener un zeste de détermination supplémentaire ou tout simplement de nouvelles idées offensives avant la 75e minute. Milner était lancé à la place de Keïta, percutant mais parfois trop individualiste et Origi remplaçait Firmino. Mais les joueurs de Liverpool apparaissaient de plus en plus empruntés offensivement, éreintés par la résistance bavaroise. Ribéry entrait à la 81e minute en lieu et place de Coman. Mané, plutôt discret en deuxième période, alertait Neuer d’une tête plongeante au ras du poteau (86e). 0-0 score final. Un résultat intéressant pour les deux équipes, même si les Reds seront qualifiés en cas de match nul, avec des buts, ou de victoire bien évidemment au match retour. Le premier but à l’Allianz Arena vaudra très cher, au regard du scénario vécu ce soir…

Par http://www.footmercato.net

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here