Mamoutou Kané «Mourlé» : À force d’y croire …

Le sélectionneur national, Mamoutou Kané «Mourlé» a donc réussi son pari. Très souvent critiqué pour son jeu trop défensif, le sélectionneur des U20 est resté fidèle à ses principes et résisté jusqu’au bout aux critiques. Pour lui, le football, c’est d’abord les résultats et il joue toujours pour gagner, pas pour faire plaisir ou produire du jeu. «Le football, c’est efficacité et l’essentiel reste la victoire», répète «Mourlé» à chaque fois qu’on lui parle de beau jeu. «Ça ne sert à rien de dribler 10 joueurs, si à la fin, on ne marque pas ou qu’on ne fait pas une passe décisive. Le petit jeu n’est pas efficace», martèle le sélectionneur malien.
30 ans après avoir perdu la finale de la CAN U20 contre le Nigeria, voilà l’ancien gardien de but international avec son premier titre de champion d’Afrique. «Je suis très content et ému. La finale a été très difficile. Pour moi, le Sénégal avait la meilleure équipe du tournoi, mais nous avons réussi à tenir tête aux Lionceaux Nous avons eu la force de résister et la force d’y croire. Une finale se joue avec des guerriers, des gens qui ont envie de monter quelque chose», a confié le technicien malien après la finale.
Entraîneur de gardiens de plusieurs sélections nationales, Mamoutou Kané est à sa première expérience d’entraîneur principal d’une sélection nationale. Avant de prendre la tête des Aiglons, il avait entraîné plusieurs clubs, dont le Stade malien, les Onze Créateurs, le CSD et le Nianan. Avec cette couronne continentale, la carrière de l’ancien gardien de but international prend forcément une nouvelle dimension.

L. M. D.
M. C.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here