Pour défendre leur mentor : Les amis du Président IBK brisent le silence

En vue d’apporter un soutien de taille au Chef de l’Etat victime d’attaques de toutes sortes, la Conférence des Faitières des Associations, Organisations et Clubs de Soutien au Président Ibrahim Boubacar Keïta était face à la presse le vendredi 15 février 2019 à la Maison de la Presse. Cette conférence était principalement animée par le président de cette Conférence des Faitières, M. Mansour Cissé. Il était épaulé par d’autres comme le coordinateur, M. Ismaël Coulibaly ; Abdoul Niang ; Bouba Fané, entre autres.

Selon M. Cissé, l’organisation actuelle de notre société, commune à tous les malines, accorde une place de choix à tous les acteurs de la nation, qu’ils soient institutionnels, religieux, économiques et militaires. Il trouve que cette nation, qui est avant tout une aspiration commune, existe encore parce qu’à l’avènement de la démocratie au Mali, toutes les intelligences de la nation ont été réunies pour décider du mode de fonctionnement de notre Etat. La 3ème République a été établie au prix du sacrifice ultime de nos martyrs et de la volonté populaire toute légitime à conforter le Mali dans un mieux – vivre ensemble. Elle demeure l’ossature qui porte et traduit toutes les visions politiques, économiques et de société, et doit reposer sur la force inébranlable de nos institutions ; institutions elles-mêmes qui ne doivent s’affaisser devant une contingence, car n’étant point propre à un régime. Elles sont l’émanation de la structuration voulue par un peuple qui a le mérite d’avoir produit pour le monde, à la fois, la première constitution et la première déclaration des droits de l’Homme « la charte de KurukanFuga ».

Aux dires du président de la Conférence des Faitières des Associations, Organisations et Clubs de Soutien au Président Ibrahim Boubacar Keïta, aujourd’hui, plus que jamais, les maliens aspirent à des Institutions fortes avec à leur tête des femmes et des hommes démocratiquement élus et qui exercent leur fonction dans le strict respect de la Constitution. « Il est aisé de rappeler que le Premier ministre, chef du gouvernement a œuvré avec brio et sous l’autorité du Chef de l’Etat à organiser des élections présidentielles dans un contexte où beaucoup étaient sceptiques afin de consolider nos Institutions et de laisser le choix libre aux maliennes et maliens de choisir les femmes et les hommes qui auront la lourde charge de conduire les affaires publiques durant ce mandat, de traduire en véritables projets de gouvernance la vision du Chef de l’Etat, en attestent les grands chantiers qui ont été présentés lors de la cérémonie des 100 jours de la réélection du Président de la République. Quand bien même les défis demeurent importants à relever, nous pouvons aisément constater les réalisations probantes de ce gouvernement. Le chemin restant à parcourir doit se faire avec toutes les forces de la nation, dans le respect de la prérogative de tous, et dans l’intelligence sociale et politique parfaite qui nous caractérise », a précisé le président de la Conférence des Faitières des Associations, Organisations et Clubs de Soutien au Président Ibrahim Boubacar Keïta.

Oumar Ouattara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here