Tension sociopolitique au Mali : L’URP fait des propositions concrètes !

Face à la montée de la tension sociopolitiqaue du pays, le président du parti de l’Union des Patriotes pour la République (URP), Dr Modibo Soumaré a rencontré la presse pour lui faire part des propositions de son parti en tant que membre de l’EPM en vue de baisser cette tension. C’était ce mardi 12 février au siège du parti.

«Le front social aujourd’hui au Mali est plus que mouvementé… notre parti doit jouer sa partition en vue de l’apaisement du climat social.», dixit Dr Modibo Soumaré, président de l’URP.

En effet, les revendications sociales, les préavis de grève se multiplient. Rien que le dimanche 10 Février dernier, plusieurs dizaines de milliers de musulmans s’étaient rencontrés au stade du 26 Mars en faveur d’un meeting lors duquel ils ont exigé le départ du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga. Aussi, la situation sécuritaire au Nord, au Centre du pays et même à Bamako demeure préoccupante. En plus, dans ce contexte devrait se tenir la révision constitutionnelle qui avait fait l’objet d’une contestation populaire en 2017.

Face au climat social très tendu, le président de l’URP estime que le forum social annoncé par le gouvernement devrait être tenu. Pour lui, ce forum serait une belle opportunité d’analyser les différentes revendications, tempérer certaines en donnant les informations sur ce que l’Etat peut ou pas accepter en tenant compte de son budget.

Pour remédier à l’insécurité, Dr Soumaré souligne qu’il faut entre autres : désarmer voire dissoudre toutes les milices ; rendre obligatoire le Service National des Jeunes (SNJ) ; changer le mandat de la MINUSMA et l’adapter au contexte actuel sinon elle aurait perdu toute son importance au Mali dans la mesure où sa présence n’a aucunement diminué la tuerie qui se passe au Centre et au Nord du Pays. Quant au système éducatif, l’URP pense qu’il faut rendre l’enseignement obligatoire à l’école fondamentale jusqu’au niveau de la 9ème année ; renforcer l’enseignement technique et professionnel ; renforcer les infrastructures des facultés.

Par ailleurs, le président de l’URP s’est prononcé sur d’autres sujets d’actualités notamment la révision constitutionnelle prévue pour cette année. Il a exprimé le soutien de son parti pour que ce projet de révision constitutionnel soit une réussite puisqu’une tentative de révision de la loi fondamentale s’est soldée sur un échec en 2017.

A noter que Dr Soumaré a également exprimé l’ambition de son parti de participer à toutes les élections de 2019.

Yacouba TRAORE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here