Collectivités territoriales: le SYNTRACT menace d’aller en grève le 04 mars

Les travailleurs des collectivités territoriales menacent d’observer une grève de cinq jours à partir du mois de mars prochain sur toute l’étendue territoire national si leurs revendications n’étaient pas satisfaites.Un préavis de grève a été déposé, dans ce sens, le 14 février 2019 par le secrétaire général.

Après les Collectifs des DAF, DFM et DRH, des syndicats signataires de l’Éducation, c’est le tour du syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales (SYNTRACT) qui s’apprête d’aller en grève de cinq jours, à compter du 04 mars prochain. Le préavis de grève, dont nous nous sommes procurés une copie, a été déposé le 14 février dernier, sur la table du ministre du Travail, de la fonction publique en charge des relations avec les institutions, Diarra RackyTalla.

Les travailleurs des collectivités réclament du gouvernement, la satisfaction de six points revendication. Il s’agit du paiement immédiat des salaires du 2e semestre 2017 et ceux de l’année 2018 en application l’arrêtéinterministériel N0 1482/MCT/MEF-SG du 08mai 2018 portant la priseen charge des salaires des fonctionnaires des collectivités du cadre de l’administration générale sur le fonds national d’appui aux collectivités territoriales (FNACT). Ensuite, le syndicat réclame l’inscription descrédits dans la loi des finances représentant le montant des salaires et accessoires des salaires des fonctionnaires du cadre de l’administration générale, comme c’est le cas chez les fonctionnaires des cadres transférés (santé, éducation…). Parmi les revendications figure aussi la relecture des cadres organiques des services publics afin de prendreen compte les corps de la Fonction publique des collectivités territoriales. Aussi, le SYNTRACTdemande au gouvernement, la diligence des dossiers d’avancement, de mutation et de formation dans le circuit de signature. On note parmiles revendications, l’application des points d’accord contenus dans le procès-verbal de conciliation entre le gouvernement et le syndicatnational des travailleurs des collectivités territoriales en date du 24 mai. Enfin, le syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales demande l’achèvement du processus d’intégration des contractuels omis de 2006 à 2010.

Si ces points de revendication n’étaient pas satisfaits, le SYNTRACT, selon ses responsables, se réserve le droit d’aller en grève du 04 au 09 mars 2019,avec comme mesures conservatoires, l’arrêt de mandatement des salaires des agents des secteurs transférés (qui durera de façon illimitée jusqu’au dénouement total de la question salarialedes agents du cadre de l’administration générale.

SABA BALLO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here