IBK avoue aux leaders de l’EPM : « Sans vous, le président est esseulé. »

Aveux d’impuissance ou prise de conscience de la réalité, le avoue que sans l’EPM, la coalition qui l’a soutenu, il est plus que jamais un homme isolé. Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, l’a dit lors de la rencontre qu’il a eue, samedi 16 février 2019 dans la salle des Banquets du Palais de Koulouba, avec une forte délégation de la majorité présidentielle regroupée au sein de la plateforme « Ensemble Pour le Mali » (EPM). La délégation était conduite par son inoxydable président, Dr Bokary Tréta, non moins président du Rassemblement pour le Mali (RPM). Cette rencontre, première du genre depuis la réélection d’IBK, s’inscrit  dans le cadre du dialogue social et politique entamé pour la paix et la stabilité au Mali et du rassemblement de tous les fils et toutes les filles du Pays pour faire avancer le Mali. Très satisfait du dynamisme des leaders de sa majorité, IBK a loué leurs efforts en vue de contribuer à la stabilisation du pays.  

 

IBK reconnait enfin les efforts de l’EPM. Les présidents de partis politiques, les présidents ou responsables de jeunesse et de femmes de la plateforme d’alliance électorale et politique « Ensemble Pour le Mali » étaient à Koulouba le week-end dernier pour prendre langue avec le président de la République, IBK dans l’optique de mieux accorder les violons pour un quinquennat réussi. L’EPM est un regroupement de plus de 70 partis politiques et de plus de cent associations qui se sont battus pour la réélection du candidat IBK lors de la présidentielle de juillet et aout 2018.

Après les propos introductifs du Dr Bokary Tréta, le mémorandum de la plateforme EPM a été lu par le doyen Ibrahim Boubacar Ba, président du parti Um-Rda et conseiller spécial du président IBK. A l’entame de ses propos, il a d’abord adressé ses vœux de nouvel an au président de la République, IBK et au Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maiga et aux présidents de toutes les institutions de la République au nom de ses camarades de l’EPM.

L’occasion était bonne pour le porte-parole de l’EPM de réitérer ses vives félicitations à IBK pour sa grande victoire lors de l’élection présidentielle de 2018. Il a par ailleurs félicité IBK pour sa nomination par ses pairs comme coordinateur pour la culture, les arts et le patrimoine lors du 32è Sommet ordinaire de l’UA à Addis-Abeba. Au nom de tous les partis politiques membres de la majorité présidentielle, qui ont souverainement décidé de soutenir la candidature de IBK à la présidentielle de 2018.  De passage, il a rappelé que l’EPM a été mis en place le 26 mai 2018 à l’hôtel Maeva Palace avec pour objectif principal de soutenir la candidature d’IBK dès le premier tour en vue de sa réélection mais également s’approprier, s’assumer et défendre son bilan, consolider les acquis de l’œuvre de redressement national entamé pendant la période 2013-2018 et lui assurer une majorité parlementaire confortable à l’Assemblée Nationale .

« La vraie victoire sera celle de réussir ce second mandat. C’est l’occasion de vous réitérer notre ferme engagement à soutenir de toute notre force l’action gouvernementale sous votre impulsion et votre leadership. Nous soutenons les efforts que mène au quotidien l’équipe gouvernementale conduite par Monsieur Soumeylou Boubeye Maiga.», a-t-il martelé de passage avant de décliner leur mémorandum.

Dans le mémorandum et les actions entamées depuis l’investiture d’IBK, le 4 septembre 2018, et les perspectives jusqu’en 2019 sont entre autres  les réformes politiques et institutionnelles, l’appui au gouvernement pour apaiser le front social pour la paix et la sécurité au Mali conformément aux vœux du président de la République. Il est aussi question d’unifier les forces pour rénover et moderniser les institutions de la République de façon inclusive. En outre, l’EPM félicite le gouvernement pour tous les efforts dans le cadre de la décrispation du climat social. Il a formulé le vœu au gouvernement de faire  des sacrifices budgétaires supplémentaires visant à l’amélioration des conditions de vie des populations. « L’EPM et le gouvernement conjugueront leurs efforts en vue du respect des délais légaux pour le référendum et les élections législatives. EPM entend accompagner IBK jusqu’au bout pour la réussite de son second mandat », a-t-il promis en guise de conclusion.

« Nous ne nous sentons pas un élu diminué… »

Prenant la parole, IBK  lancera à ses alliés : « chers amis, pour vous dire ma joie est un truisme, c’est à dire vérité d’évidence. Et, voir aujourd’hui réunis ici à Koulouba, tous ces visages amicaux qui pour certains nous ont manqués au long de ces mois, au long de ces semaines… Mais je sais que je suis tout excusé me sachant au service de la Patrie allant et venant ….pour porter le Mali à travers le monde. Et l’amitié de ce monde nous est ouverte, à un niveau que vous ne pouvez soupçonner. »

Il a profité de l’occasion pour rendre un hommage appuyé au Premier ministre Soumeylou Boubéye pour la bonne organisation des élections dont la tenue et l’issue étaient incertaines. Par la même occasion, il a remercié son équipe de campagne, dirigée par son plus fidele lieutenant, Dr Bokary Tréta et l’ensemble des hommes et femmes de l’EPM pour leur constance et leur sens élevé du patriotisme.

« Nous ne nous sentons pas un élu diminué qui doit raser les murs, non ! Pour autant nous sommes conscients qu’au niveau où il se trouve aujourd’hui, ce pays qui est au milieu des défis, a besoin de tous ses fils, toutes ses filles, pour que nous venions à chacun. Je vais rappeler la devise chère à Ghezo : « si tous les fils du royaume venaient par leurs mains assemblées, boucher les trous de la jarre percée, le pays serait sauvé ». Oui, c’est cela, chacun doit venir. Nous n’avons pas la science infuse, le gouvernement tout seul ne peut rien, le chef du gouvernement ne peut rien si vous l’accompagnez pas, s’il n’est pas accompagné par l’ensemble des fils et filles de ce pays là vers le progrès qu’attend le peuple malien. Notre peuple a le droit à son tour de jouir des progrès… », a-t-il expliqué aux hôtes du jour.

Coup de fil à Soumi….

Avant d’ajouter : « je ne considère aucun de mes frères comme un ennemi, aucun, nous pouvons avoir des divergences sur la même manière de conduire les affaires, sur la vision à terme, mais s’il est vrai que nous avons le même amour de ce pays, nous ne pouvons que nous retrouver en un point de convergence pour le bonheur du Mali et des Maliens . » Pour la preuve, il fera savoir à l’auditoire son entretien téléphonique passé entre lui et son cadet Soumaila Cissé, la semaine passée pour décrisper la situation politique née au lendemain du second tour de la présidentielle. « J’eusse été en reste et de loin si je n’avais à mon tour fait le geste de votre confort, en prenant mon téléphone et en appelant mon jeune frère Soumaila, qu’il ne connaît pas, qui m’a fait un message authentifié et j’ai dit bien sûr qui est ton fils, moi ? Qu’est-ce que cela a d’extraordinaire ? C’est le Mali. Pour moi, rien n’est au-dessus du Mali, aucun sacrifice, d’ego, de quel ego ? Je ne suis pas ici pour cela. »

Les efforts inlassables de l’EPM reconnus…

« Ce que l’EPM a fait est en train de conduire tout doucement mais de manière ferme et vigoureuse vers l’atteinte de cet objectif premier, le confort national aux fins d’avancer et de partir ensemble. », s’est réjoui IBK avant d’ajouter : « je crois que l’EPM a été mise en place à la faveur de l’élection présidentielle. On se surprend même à regretter qu’elle n’ait pas été mise en place plus tôt. C’est vrai parce qu’aucune action gouvernementale ne peut prospérer s’il n’y a pas le socle du soutien populaire qui ne peut être animé que par vous, les partis de la majorité présidentielle. Sans cela, le président est esseulé. », a-t-il reconnu.

Par ailleurs, il a rassuré la conférence des présidents de l’EPM qu’il n’oubliera personne. « Je n’oublie personne, j’ai mon rythme, j’ai mon style, mais je n’oublie personne, aucun camarade sur le bord de la route. » , a-t-il conclu.

 

Habi Kaba Diakité

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here