La jeunesse de Gao s’est fortement mobilisée pour aller supporter les Aiglons, dimanche dernier à Niamey. Ce sont environ 150 jeunes qui ont effectué le déplacement et qui ont rallié Niamey par la route (environ 400km).

jeunesse de Gao s’est fortement mobilisée pour aller supporter les Aiglons, dimanche dernier à Niamey. Ce sont environ 150 jeunes qui ont effectué le déplacement et qui ont rallié Niamey par la route (environ 400km). La délégation était conduite par le directeur régional de la jeunesse et des sports de Gao, Abderhamane Cissé. Le 2è adjoint au maire de la Commune urbaine de Gao, Yacouba Maïga, le président du conseil communal de Gao, Sidi Tonka Cissé faisaient également partie de la délégation.

Après la finale et le sacre des Aiglons qui ont dominé le Sénégal 3-2 aux tirs au but (1-1 à l’issue du temps réglementaire et des prolongations), les supporters sont rentrés à Gao et ont été accueillis avec tous les honneurs. La délégation est arrivée vers 16h et presque tous les supporters portaient le drapeau du Mali, soit au cou, soit sur la tête.

Après avoir traversé la ville sous les ovations des populations, elle mettra le cap sur le gouvernorat de Gao.

Là, les supporters seront reçus par le gouverneur de la région, le général de brigade Sidiki Samaké et les autorités communales et coutumières de la ville. La cérémonie commencera par l’Hymne national du Mali qui sera suivi de l’allocution du 2è adjoint au maire de Gao, Yacouba Maïga. «Je suis animé d’un sentiment de fierté, fier d’une jeunesse qui sait là où elle veut aller. Je vous raconte une petite histoire. Quand je suis arrivé au terrain le jour de la finale, j’ai coïncidé avec l’égalisation du Sénégal. Je me suis alors posé cette question : suis-je un oiseau de mauvais augure ?

Mais après, tout s’est bien passé et j’étais très soulagé. Nous avons des Maliens au Niger et des Algériens au Niger qui doivent être félicités pour avoir supporté les Aiglons. Nous devons aussi féliciter l’armée malienne qui a escorté les supporters de la frontière de Niamey jusqu’à Gao», a témoigné Yacouba Maïga. Le directeur régional de la jeunesse et des sports, Abderhamane Cissé renchérira : «nous sommes partis au Niger pour épauler les supporters qui étaient déjà sur place.

Ensemble nous avons noyé les supporters du Sénégal le jour de la final et je suis fier d’être malien parce que le Mali a gagné. C’est la 1ère fois qu’une région de notre pays se déplace pour supporter ses joueurs». Abderhamane Cissé a, ensuite adressé ses remerciements aux autorités de la région, notamment au président du Cadre de concertation Aly Bady pour son appui à la jeunesse de Gao.

Quant au gouverneur de Gao, le général de brigade Sidiki Samaké, il a souligné le courage de la jeunesse de la cité des Askias, rappelant que les jeunes de la région avaient déjà fait parler d’eux en 2012 «en s’opposant aux ennemis du Mali». Le chef de l’exécutif poursuivra en rendant hommage aux Aiglons pour leur sacre et en invitant la jeunesse de Gao à s’unir pour bâtir un Mali de paix et de cohésion sociale.

Abdourhamane TOURÉ
AMAP-Gao

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here