Le collectif des sortants des IFM et EFEP demande la suppression du concours d’entrée dans les collectivités

Le collectif des sortants des IFM et EFEP a tenu hier mardi 19 février 2019 une grande marche de protestation dans la ville de Dioila, région de Koulikoro. Sur les banderoles que tenaient les marcheurs, on pouvait lire « Non au concours de recrutement des enseignants dans les collectivités territoriales »,

« Oui à l’intégration directe de tous les sortants ». Ils demandent la suppression du concours de la fonction publique des collectivités territoriales et prônent l’intégration directe de tous les sortants après la formation, nous a laissé entendre au téléphone Abdou Marico, enseignant fonctionnaire, secrétaire à l’organisation de la division SYNEFCT de Dioïla, CAP de Dioïla. Celui-ci nous a précisé également : « Ils (manifestants) avaient d’abord demandé au gouvernement d’augmenter le quota du concours passé, mais malheureusement cette doléance n’a pas été satisfaite. » Ce qui a entrainé alors cette marche.

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here