Pôle des actions d’intégration des droits humains en Afrique : Pour renforcer le leadership de 30.000 jeunes

Le Pôle des actions d’intégration des droits humains en Afrique (Pacindha) a lancé jeudi 14 février son projet de renforcement de leadership de 30.000 jeunes en promotion de la citoyenneté, la prévention et la résolution des conflits et la protection des droits humains.

C’était à travers une conférence de presse tenue à la Maison de la presse en présence des principaux acteurs du projet. L’activité était présidée par le président du Pacindha, M. Amadou Konaté, qui était accompagné du représentant du Fonds d’appui aux moteurs du changement (Famoc).

D’entrée de jeu, le président Konaté expliquera que sa structure a été créée le 29 août 2001. Elle intervient dans les domaines de la protection de l’environnement, les droits humains, la gouvernance, la sécurité alimentaire, la prévention et la gestion des conflits, l’éducation et la santé.

Dans ses explications, relève-t-il, le Pacindha intervient principalement dans plusieurs régions du Mali dont celles de Kayes et Koulikoro. Le Pacindha est le chef de file de deux grands consortiums d’ONG à savoir : le Collectif des organisations intervenant dans le Baoulé (Coba) et la Coalition d’appui à la réserve de biosphère transfrontalière (Cartb) entre le Mali, le Sénégal et la Guinée Conakry.

En outre, ce projet, qui vient ainsi d’être lancé, vise comme objectifs de développer le leadership des jeunes et les amener à jouer un rôle moteur de changement dans la citoyenneté, la prévention et la gestion des conflits, la gestion des affaires de la communauté, la protection des droits de l’homme.

Et principalement, de renforcer les capacités de 30.000 jeunes sur la citoyenneté, le leadership, la culture de la paix, la lutte contre l’extrémisme violent et la protection des droits de l’homme ; promouvoir l’implication des jeunes dans la mise en œuvre de la politique nationale sur la citoyenneté et le civisme adoptée par le gouvernement en septembre 2017 ; renforcer le leadership de 900 jeunes dans la gestion des affaires de la communauté et impliquer les radios communautaires et les télévisions dans le traitement et la diffusion des informations sur la gouvernance, la citoyenneté et le radicalisme de façon critique et impartiale.

Notons que ce projet est soutenu par plusieurs partenaires financiers du Pacindha dont le PNUD et l’Union européenne.

Ousmane DIAKITE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here