Fatoumata Sacko dite Djina: « Jamais le Mali n’a été autant polarisé par la férocité des positions»

Sous la présidence de Sidibé Fatoumata Sacko dite Djina, le nouveau bureau de la plateforme «Défendons le Mali» a été investi, ce mercredi soir, au Mémorial Modibo Keita. C’était en présence de plusieurs invités dont l’honorable Karim Keita, président de la Commission Défense à l’Assemblée nationale.

Maliweb.net- Officiellement lancée le 12 janvier dernier, la plateforme «Défendons le Mali» se veut le vecteur des messages de soutien et d’union autour du président de la République Ibrahim Boubacar Keita. Selon la présidente Djina, au cours de son premier mandat, le président IBK s’est battu pour franchir les obstacles érigés devant lui. «On a voulu mettre le Mali sous tutelle, il a dit non». Et depuis ce « non » patriotique, rien ne lui a été épargné. Jusque dans sa famille, explique Fatoumata Sacko, ils ont fouillé pour tenter de le salir, de l’affaiblir, de le soumettre. Il a résisté à la marée calomnieuse colportée par mille et un canaux. «Il a tenu bon et le Mali avance sous sa vision éclairée», a indiqué Djina.

Selon Djina, malgré le changement remarquable entre 2013 et 2018, «Jamais notre pays n’a été autant divisé, jamais il n’a été autant polarisé par la férocité des positions». Cependant, malgré les défis, ajoute Djina, nombreux sont désormais ceux qui ont compris  que le Mali n’a pas d’intérêt dans la division. C’est pourquoi, assure-t-elle, ces Maliens se sont donné la main pour la paix, le développement et la cohésion sociale. Au sein de la plateforme «Défendons le Mali», cette armée de civils avec ses mains de différentes tailles bouchera le « trou de la jarre» et sauver le Mali.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here