Grande muraille verte : mise en place d’un cadre de concertation des acteurs

Le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable en partenariat avec l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), a organisé, jeudi dernier, dans les locaux du Centre de formation pour le développement (CFD) un atelier « pour la mise en place du cadre de concertation des acteurs de la Grande muraille verte (GMV) au Mali ».

La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le secrétaire général du département, Abdoulaye Berthé, en présence du directeur général de l’Unité de gestion de la Grande muraille verte (UGMV), Ibrahim Ag Sindibla, du représentant de UICN, Adama Togo et nombre d’invités.

Cet atelier a pour objectif de créer un cadre de concertation avec les acteurs de la Grande muraille verte pour une meilleure capitalisation des efforts du Mali et de ses partenaires et une synergie d’actions dans le cadre de l’initiative africaine de la GMV. Cet atelier devrait, en outre, permettre d’atteindre des résultats pertinents au nombre desquels la compréhension de l’initiative de la Grande muraille verte par les acteurs, la convergence des projets et programmes dans le segment malien et la mise en place d’un mécanisme de suivi-évaluation multi-acteurs.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le secrétaire général du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Abdoulaye Berthé a indiqué que la présence massive des participants à cet atelier traduit à suffisance l’intérêt qu’ils portent à l’événement et s’inscrit dans le cadre de la protection, de la préservation de notre environnement et de l’amélioration des conditions de vie des populations de la bande sahélo-saharienne. M. Berthé a aussi souligné que nul n’ignore que les questions de désertification, de changement climatique et de perte de la biodiversité, constituent des défis majeurs pour nos pays et risquent de compromettre l’équilibre des écosystèmes naturels dans notre sous-région. C’est ainsi qu’à la suite d’un processus participatif aux niveaux politique, technique et scientifique, l’Agence panafricaine de la Grande muraille verte a été créée en juin 2010 à N’Djamena par 11 Etats membres de la zone sahélienne, dont le Mali, a-t-il expliqué.

Le secrétaire général a rappelé que la vision de l’Agence panafricaine de la Grande muraille verte est de s’attaquer aux fléaux environnementaux et climatiques dans le cadre d’une coopération sous-régionale et d’une synergie d’action avec comme cibles d’ici l’horizon 2010-2025 de freiner l’avancée de la désertification, restaurer et valoriser les potentialités dans la bande saharo-sahélienne et à terme, réaliser une véritable transformation des vastes étendues arides du Sahel en pôles de production et de développement durable. Il a affirmé, être persuadé que l’apport pour la réussite des travaux de cet atelier sera déterminant pour asseoir des approches normatives, novatrices et assurer une synergie d’actions menées par notre pays partie prenante à l’initiative africaine de la Grande muraille verte.

Le directeur de l’UGMV, M. Ibrahim Ag Sindibla a précisé que le tracé de la Grande muraille verte est constitué par la bande comprise entre les isohyètes 100 mm au nord et 400 mm au sud soit 2600 km de long sur 215 km de large et correspondant sur le plan bioclimatique aux zones arides et semi-arides. à ses dires, aucune convergence des interventions ou capitalisation des acquis ne peut être réussie dans le cadre de l’initiative africaine de la GMV sans l’implication complète des acteurs majeurs.

Pour sa part, le représentant de l’UICN a remercié le directeur de l’UGMV et son équipe pour les facilités accordées et leur entière disponibilité. Il a également remercié tous ceux qui ont facilité la tenue de cette rencontre qui donne plus d’élan et de visibilité à la GMV au Mali. Adama Togo a assuré que l’UICN ne ménagera aucun effort pour poursuivre son appui technique et financier pour la réussite des programmes de l’UGMV au Mali.

Siné S. TRAORÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here