Amélioration du cadre de gestion des finances publiques : La Recette Générale du District (RGD) et la Paierie Générale du Trésor (PFT) bientôt dotées de nouveaux sièges

Le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, a procédé, le lundi 18 février, à la pose de la première pierre des édifices devant abriter prochainement les sièges de la Recette Générale du District (RGD) et de la Paierie Générale du Trésor (PGT). Cet acte, dira-t-il, constitue une réponse aux doléances portées par la Section syndicale du Trésor.

ça y est ! La Recette Générale du District (RGD) et la Paierie Générale du Trésor (PFT) seront bientôt dotées de sièges flambant neufs. La construction de ces édifices est l’une des doléances portées par la Section syndicale du Trésor, depuis quelques années, à l’attention des différents ministres en charge de l’Economie et des Finances. Et l’histoire retiendra désormais que c’est l’actuel patron du Département, Dr Boubou Cissé, qui a procédé, le lundi 18 février 2019, à la pose de la première pierre de ces bâtiments.

Cette cérémonie très significative s’est déroulée à la Direction nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique en présence de plusieurs personnalités du monde de la finance dont le directeur national de la Bceao, le représentant résident du FMI ainsi que les directeurs généraux des compagnies d’assurances.

Pour la circonstance, le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, avait à ses côtés la directrice de Cabinet de la Primature, Mme Sidibé Zamilatou Cissé, et son collègue de l’Energie et de l’Eau, Sambou Wagué. “Ma présence parmi vous témoigne de l’intérêt et de la considération que je porte pour les hommes et les femmes qui animent cette grande administration générale régalienne de l’Etat. En posant cet acte en ces instants solennels, le Gouvernement fait un pas décisif dans la modernisation de la gestion des finances publiques à travers l’amélioration du cadre de travail des Agents de l’Etat” dira Dr Boubou Cissé, avant de préciser : “Le rêve deviendra une réalité pour le personnel et les usagers de la Recette Générale du District et de la Paierie Générale du Trésor puisque cet acte constitue une réponse aux doléances de la Section syndicale du Trésor”.

Pour le ministre Boubou Cissé, cette cérémonie de pose de la première pierre se tient dans un contexte particulier pour les services de son Département, qui sont lancés dans de nombreuses réformes en vue de l’optimisation de l’espace budgétaire, l’efficience et l’efficacité de la dépense publique et surtout l’alignement aux bonnes pratiques internationales et aux engagements communautaires. Il s’agit donc, dira-t-il, de la mise en œuvre du Programme de réformes de la gestion des finances publiques (PREM) devant couvrir la période 2017-2021.

“Il est de notre responsabilité de vous accompagner sur cette voie parsemée d’embûches dans un climat de dialogue franc, apaisé et constructif. Mes récents entretiens avec vos représentants syndicaux attestent déjà de cet état d’esprit. Qu’il soit loué et encouragé !” a-t-il rappelé. Il a saisi cette opportunité pour préciser qu’une avancée positive est en cours dans la résolution de certains points des doléances formulées par la section syndicale du Trésor.

Il s’agit d’abord de la construction de ces deux nouveaux bâtiments pour la Recette Générale du District (RGD) et la Paierie Générale du Trésor (PGT), l’adoption des textes relatifs aux réformes des services du Trésor et l’exigence de la nomination dans les postes comptables au niveau des Ambassades, des Etablissements publics nationaux, des Agents du Trésor sur proposition de la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DNTCP). Sans oublier aussi la protection des comptables publics dans l’exercice de leurs fonctions. “Pour ma part, je veillerai davantage à consolider les acquis obtenus et je vous assure de tout mon soutien dans l’exercice de vos fonctions respectives, conformément aux textes qui encadrement le métier de comptable public au Mali” a-t-il précisé.

S’agissant de la mise en vigueur du Budget en mode programme depuis 2018, le patron du département de l’Economie et des Finances estime que les défis se posent en termes de challenge. “La réforme des finances publiques, loin d’être un vain mot, fait partie intégrante désormais de notre vécu quotidien. Pour gagner ce pari dans un contexte de rareté des ressources, il y a lieu de reformer et insuffler une dynamique nouvelle aux structures.

C’est pourquoi, je vous engage tous à réussir cette mutation et les autres défis qui nous attendent par l’engagement conséquent de tous et de chacun de vous, dans le respect de la règlementation financière et comptable en vigueur”. Parole du ministre Boubou Cissé.

En plus de ces défis, il a invité les agents à mettre un accent particulier sur un certain nombre de points. Il s’agit d’assurer un bon service aux usagers par une grande diligence dans le traitement des dossiers et la courtoisie nécessaire, de rester professionnel dans l’exercice de fonction et de veiller à l’assiduité, de faire preuve de ponctualité et de respect mutuel, mais surtout de contribuer à maintenir un bon climat de dialogue social, gage de la réussite et d’atteinte des objectifs assignés.

Pour clôturer ses propos, Dr Boubou Cissé dira que la pose de la première pierre des bâtiments de la Recette Générale du District et de la Paierie Générale du Trésor va désormais améliorer le cadre de vie et de travail de leurs futurs occupants dans les conditions d’hygiène et de sécurité requises pour une administration moderne et performante.

El Hadj A.B. HAIDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here