Alerte ! Le centre de formation de EUTM Mali attaqué à Koulikoro

Le centre de formation à Koulikoro, où sont déployés les militaires européens de la mission EUTM Mali, a été l’objet, cette nuit de samedi à dimanche (23 au 24 février), d’une attaque terroriste à la voiture piégée. Deux militaires maliens blessés. Pas de victimes côté européen

Centre de formation de Koulikoro (Crédit : Conseil de l’UE – archives B2)

Une attaque à la ‘voiture piégée’ suivie de tirs

L’attaque a eu lieu entre 2h50 et 3h10 du matin (heure locale, + 1 heure Bruxelles). Elle a été très courte, selon une méthode désormais éprouvée par les terroristes : tirs et voiture(s) piégée(s), par des engins explosifs (IED). D’après le gouverneur de la région, le col. major Mamary Camara, il ne s’agit pas d’un véhicule (comme évoqué au début), mais bien « de deux véhicules kamikazes avec un nombre indéterminé d’assaillants » qui ont mené l’attaque. Ils « ont d’abord ouvert le feu sur le poste de contrôle de Mafèya sur l’axe Koulikoro Banamba », puis se sont dirigés « vers le centre d’instruction militaire Boubacar Sada Sy où il se sont explosés à l’entrée ». Les soldats maliens (FAMA) comme la force de protection du camp de l’UE ont réagi repoussant l’attaque, selon nos sources.

Il n’a pas ainsi confirmé l’information de Mali24, qui parlait d’« une roquette tirée de l’autre côté du fleuve ayant explosé devant l’entrée du camp »

Deux militaires maliens blessés et un civil

Au bilan : deux militaires maliens ont été blessés, assez légèrement. Ils ont été pris en charge immédiatement par l’hôpital de campagne (le ‘Rôle 2’) déployé à l’intérieur du camp. Un civil a été plus « gravement » atteint, selon le gouverneur de Koulikoro. Et « deux corps non encore identifiés » ont été retrouvés sur les lieux (sans doute les terroristes). Il n’y a « pas de pertes à déplorer parmi les Européens » en l’état des informations disponibles, selon nos sources. Bilan officiellement confirmé par EUTM Mali dans un tweet à 12h20 : « Aucun membre d’EUTM Mali n’a été blessé. » comme par la Bundeswehr (1).

Pas de pertes côté européen

L’état-major des forces armées espagnoles a très vite communiqué pour indiquer que les militaires espagnols — qui assurent en partie la sécurité du camp – n’avaient à déplorer aucun blessé. « Tout va bien » ont-ils indiqué. Message destiné à rassurer les familles.

Voir l'image sur Twitter

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here