Edouard Philippe au Mali: «La tâche dans le Sahel est encore longue»

Le Premier ministre français est depuis samedi soir sur la base de l’armée française à Gao, dans le nord du Mali. Il est venu soutenir les troupes de l’opération Barkhane qui luttent contre les jihadistes dans le Sahel. Six ans après les premiers combats contre les groupes terroristes, les soldats tricolores ne sont pas près de rentrer au pays.
Edouard Philippe le répète depuis son départ de Paris : « La tâche dans le Sahel est encore longue ». Le Premier ministre français l’a redit samedi aux côtés de son homologue malien à Bamako. Une promesse doublée d’un conseil ferme : le gouvernement malien doit continuer ses efforts pour mettre en œuvre les Accords de paix d’Alger de 2015.

« C’est la mise en œuvre de l’accord d’Alger qui permettra la lutte contre le terrorisme et la stabilisation du Nord. Nous savons depuis longtemps et nous avons parfaitement conscience que la mise en œuvre d’un tel accord ne peut pas se faire dans un délai de temps incroyablement réduit, souligne-t-il. La France sera aux côtés du Mali aussi longtemps que nécessaire et aussi longtemps que le Mali le souhaitera. Nous sommes ici engagés dans une opération d'intérêt commun et aussi longtemps que le Mali le souhaitera, aussi longtemps que nous aurons besoin de lutter ensemble pour mettre en œuvre ces accords, nous serons à la disposition et mobilisés. »

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here