Boubacar Salia Daou quitte le PDES et crée le RCEM: ‘‘j’ai des ambitions qu’on ne peut pas concrétiser au sein d’un Parti moribond’’

Un nouveau Parti politique dénommé Rassemblement des compétences pour l’émergence au Mali (RCEM) vient d’être créé par Boubacar Salia DAOU, un très proche de l’ancien Président Amadou Toumani TOURE. L’annonce a été faite, le samedi 23 février, chez lui à Missabougou, à la faveur d’une conférence de presse. C’était en présence des parents, amis et collaborateurs du fondateur Boubacar Salia DAOU.

A l’entame du discours de lancement de son Parti, Boubacar Salia DAOU a remercié son mentor Amadou Toumani TOURE qui, selon lui, a été à l’origine de son entrée sur la scène politique. Il a affirmé que le Parti Rassemblement des compétences pour l’émergence au Mali (RCEM) n’est pas un Parti de trop. M. DAOU a soutenu que son Parti entend jouer pleinement sa partition dans le développement du Mali. Ce, dit-il, en faisant appel à toutes les bonnes volontés qui ont une seule et unique ambition, à savoir celle du développement du Mali.

« Il n’est un secret pour personne que notre pays traverse une crise multiforme depuis quelques années. Notre Parti reste convaincu que la solution vraie et durable réside dans une synergie d’actions qui met l’accent plus sur les compétences que les affinités. Pour réussir ce challenge, nous allons très rapidement mettre en place les instances du Parti lors du congrès constitutif prévu pour le mois de mai 2019 », a informé Boubacar Salia DAOU.

Pour concrétiser son ambition, Boubacar Salia DAOU a lancé un appel à tous les Maliens de l’intérieur et de l’extérieur à rejoindre son Parti, afin de relever ensemble le défi qu’il juge difficile, mais pas impossible à relever.

« Le RCEM est un Parti avec lequel il faudra désormais compter, car notre volonté est de faire du Mali un pays de paix, de tolérance et d’entente. Pour cause, la crise multiforme qui frappe notre pays depuis quelques années a disloqué des familles, ruiné des entreprises, mis des populations en exil ou en déplacement et ébranlé le tissu social qu’il va falloir recoudre rapidement », a expliqué le fondateur Boubacar Salia DAOU.

Il a noté qu’à partir du lancement, il sera posé les jalons d’un Parti qui fera du Mali un pays où il fera bon vivre et dont les acteurs seront les Maliens eux-mêmes. Pour ce faire, M. DAOU a indiqué que les responsables du Parti se référeront à ce qu’ont fait les prédécesseurs, tout en y ajoutant leur vision nouvelle du développement dont l’acteur principal restera la compétence.

Ce parti qui se donne pour ambition de faire la politique autrement basé sur la compétence en vue du rayonnement et du renouveau du Mali, est dans la logique de mettre en place un bureau de jeunes compétents qui ont fait leurs preuves dans le monde des affaires et sur la scène politique.

Initiateur du premier Club de soutien à ATT à Ségou, membre fondateur du Mouvement citoyen et du Parti PDES, Boubacar Salia DAOU soutient que sa référence reste l’ancien Président Amadou Toumani TOURE.

A propos de sa tendance au sein du PDES, il a déclaré que sa tendance reste ATT.

Boubacar Salia DAOU a révélé avoir tout fait pour que le PDES ne tienne pas son congrès qui a été sanctionné par la mise en place de deux bureaux. Il a affirmé avoir été surpris de voir son nom sur la liste du bureau dirigé par Djibril TALL. Selon lui, ce bicéphalisme au sein du PDES l’a motivé à prendre ses distances.

« J’ai des ambitions que je ne peux pas concrétiser au sein d’un Parti moribond. La création de ce Parti n’est pas synonyme de trahison d’ATT. Mes relations avec ATT vont au-delà de la politique. Ce n’est pas ATT qui m’a demandé de créer ce Parti. Il a été informé avant la création. ATT reste notre mentor sur la scène politique », a affirmé Boubacar Salia DAOU.

Il a enfin informé que le congrès constitutif décidera de l’orientation du Parti RCEM, tout en rassurant que s’il est choisi comme président, tout sera fait pour instaurer la parité entre hommes et femmes dans le bureau.

PAR MODIBO KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here