COP 24 : La jeunesse malienne s’approprie des grandes décisions

Fidèle à la tradition, Climates-Mali et la coopération allemande, à travers la GIZ, en collaboration avec une jeunesse qui bouge, du jeune opérateur économique malien, AliouYatassaye, ont organisé pour la 4ème fois, une journée restitution des grandes décisions qui ont sanctionné la COP24, qui s’est tenue en 2018, en Pologne. C’était le week-end dernier, au Cres de Badalabougou.

Le représentant du maire de la commune V, dans son mot de bienvenue a salué la démarche de Climates-Mali. Car selon lui, tous les sujets portant sur l’environnement entrent dans le combat de des collectivités locales. C’est pourquoi, la mairie la commune V, soutient et accompagnera toujours les belles initiatives tendant préserver notre environnement sain et bon à vivre a t-il dit.

Pour le représentant de la GIZ, Abdramane N’Golo Diarra, au cours de la COP 24 tenue en Katowice en Pologne, malgré des difficiles compromis, les 197 pays de la convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique ont réussi à s’entendre sur les règles d’application de l’accord de Paris. Celui-ci, est un premier traité international (non contraignant) sur le climat conclu en décembre 2015 à la célébré COP 21.

Et Abderrahmane N’Golo Diarra d’ajouter que « les changements climatiques ne sauraient être la bataille d’un seul individu, d’un seul groupe d’individus, ou alors d’un seul Etat, c’est la bataille de nous tous ». Selon lui, la jeunesse doit mettre à profit ses capacités intellectuelles et de mobilisation sur les questions aussi sensibles que celles liées à la protection de l’environnement.

La présidente de Climates-Mali, Mlle Marguerite Dakouo de faire comprendre que cet atelier de restitution s’inscrit dans la dynamique de faire valoir le rôle de la jeunesse dans son ensemble. C’est pourquoi, l’Association qu’elle dirige a pris l’initiative de restituer la COP 24 à la jeunesse malienne. Toujours, selon elle, par cette journée, il s’agit aussi d’interpeller les départements concernés dans cette bataille, afin de les aider à mieux communiquer sur les résolutions de la COP 24.

Au nom de Mme le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mme Haidara Fatoumata K. Denon dira que sa présence à cet atelier de restitution, dénote l’intérêt à cette démarche innovante de Climates-Mali. De ce fait, tout accompagnement qui vise à regrouper une centaine Chefs d’Etats et gouvernements à Katowice, en Pologne, ne saurait être négligé par le département de tutelle.

Ce présent atelier de restitution est organisé pour catalyser la mobilisation des jeunes maliens autour de l’environnement et du développement durable a expliqué Mme le chef de cabinet du ministre Keita Aida M’Bo. Aussi, il vise à inculquer aux jeunes des idées novatrices sur les changements climatiques. En d’autres termes, c’est un coup sûr d’une valeur ajoutée.

Signalons que cet atelier de restitution a été mis à profit par la jeunesse pour demander aux plus hautes autorités de les aider à mieux accomplir leur mission d’information et sensibilisation, à l’endroit de leurs camarades jeunes du pays.

Diakalia M Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here