Édouard Philippe sur la lutte contre le terrorisme Mali : «Le travail de stabilisation porte ses fruits»

Le Premier Ministre français en visite officielle au Mali a été reçu en audience, le samedi 23 février 2018, par le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta. «Le travail de stabilisation porte ses fruits», a-t-il estimé concernant la lutte contre le terrorisme au Mali.

Après avoir coprésidé avec son homologue Soumeylou Boubèye Maïga la cérémonie de signature de contrats à la Primature, le Premier Ministre français, Edouard Philippe, a été reçu en audience par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta.

Pour le renforcement des relations de coopération bilatérale entre le Mali et la France , et pour son premier déplacement en terre malienne (première visite au Sud du Sahara), le Premier Ministre français est accompagné d’une forte Délégation dont la Ministre française des Armées Mme Florence Parly, du Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Intérieur, Laurent Nunez, de plusieurs personnalités du monde parlementaire, culturel et sportif ainsi que d’une forte Délégation du Patronat français.

Durant son séjour de 72 Heures au Mali, le PM français a visité la station de pompage de Kabala, un projet dont l’inauguration a été faite par IBK il y a deux ans pour faciliter l’accessibilité à l’eau potable à moindre coût de nos populations. M. Édouard Philippe profitera sa première sortie officielle en terre malienne pour rendre visite à Gao aux forces françaises de Barkhane. Avant l’étape de Gao, M. Edouard Philippe avait rencontré, ici à Bamako, ses compatriotes français résidents au Mali.

L’audience a été précédée d’un tête-à-tête d’une quarantaine de minutes d’horloge entre le Président de la République et le Premier Ministre français. Les deux Hommes d’Etat ont parlé non seulement des relations bilatérales qui existent entre les deux pays, mais et surtout la lutte contre le fléau du terrorisme au Mali et dans le Sahel.

Selon le PM français, la lutte antiterroriste dans le Sahel demande de détermination, d’endurance et d’humilité. «On est face à un combat dur », a-t-il rappelé. Et Edouard Philippe ajoute: «On voit qu’on obtient des résultats, qu’on désorganise des réseaux, je n’ai aucun doute sur le fait que cette présence a un impact. Le travail de stabilisation porte ses fruits». Avant de plaider que «C’est important de continuer à mobiliser nos partenaires ; car, les combats que nous menons au Sahel sont dans l’intérêt de tous ».

De son côté, Madame Florence Parly, Ministre française des Armées, dira que le Président Kéïta est «très engagé dans la lutte contre le terrorisme».

Rappelons que l’audience s’est déroulée en présence, du côté français, du Premier Ministre Édouard Philippe; de Madame Florence Parly, Ministre des Armées ; de Monsieur Laurent Nunez, Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l’Intérieur ; de Monsieur Joël Meyer, l’Ambassadeur de France au Mali ; de M. Emmanuel Lenain, Conseiller Diplomatique ; de Mme Claire Landais, Secrétaire Générale de la Défense et de la Sécurité Nationale; de M. Rémy Rioux, Directeur Général de l'AFD; de M. Rémi Maréchaux, Directeur de l'Afrique et de l'Océan Indien au Ministres des Affaires Etrangères , et du Général Benoît Durieux, Chef du Cabinet militaire.

Côté malien, on notait autour du Premier Ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, les Ministres maliens de la Défense, des Finances , des Affaires Etrangères et du Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, du Ministre Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat ainsi que du Chef d’Etat-major Particulier du Président de la République.

Cyril ADOHOUN

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here