Championnats nationaux cadets d’athlétisme : de belles performances …

La 7è édition des championnats nationaux des cadets s’est déroulée, le samedi 23 février 2019, au stade Abdoulaye Macoro Sissoko de Kayes.

Placé sous la présidence du Gouverneur de cette région, le contrôleur général de police, Mahamoudou Z. Sidibé, la compétition a regroupé plus de 160 athlètes venus de toutes les régions du Mali, à l’exception de Kidal. Elle s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités dont la présidente de la Fédération malienne d’athlétisme, Mme Sangaré Aminata Keïta.

En tant que cadre de détection de jeunes talents, la complétion a opposé des athlètes dans 20 différentes épreuves dont les trois de chacune ont été récompensés par des médailles.

La singularité de cette édition réside aussi dans son caractère qualificatif pour les championnats d’Afrique, a relevé le Directeur technique national (DTN) de la fédération, Sidi Yattara, qui estime par ailleurs que le niveau s’est nettement amélioré par rapport aux précédentes éditions.

Les meilleurs athlètes seront sélectionnés pour un camp d’entraînement à San avec possibilité d’une sélection pour les championnats d’Afrique des juniors en Côte d’Ivoire.

La présidente de la FMA, Mme Sangaré Ami Keïta, a retenu pour sa part «la bonne organisation de la compétition et la grande participation de tous les jeunes du Mali». La patronne de l’athlétisme malien d’apprécier les performances d’équipes comme Tombouctou, Bandiagara et la nouvelle équipe de Kita, avant d’en déduire un objectif en bonne voie pour être atteint quant à la détection des talents. «Après cette édition, nous avons beaucoup de talents. Cette année, deux jeunes qui ont été détectés pendant les compétitions de jeunes ont rejoint le centre d’athlétisme de jeunes à Lomé. Nous avons eu raison d’initier ce genre de compétitions. Les entraîneurs ont compris qu’il faut aller dans ce sens pour qu’on puisse développer l’athlétisme dans notre pays », a-t-elle indiqué avant de conseiller aux entraîneurs à éviter de tricher sur les âges des athlètes.

Ousmane CAMARA

Championnat national de basket-ball : Les favoris font honneur à leur statut 

La 6è journée du championnat national de basket-ball s’est disputée vendredi et samedi. Sur le tableau féminin et masculin, les favoris se sont tous imposés sans difficulté. Le Djoliba, leader du tableau féminin, a dynamité la Commune III (107-46). Les Djolibistes (12 points) continuent ainsi de mener la course devant l’AS Police, vainqueur de l’USFAS (73-55). Cette opposition AS Police-USFAS était considérée comme le choc de la 6è journée, mais les Policières ont littéralement fait exploser leurs adversaires au terme d’une partie dominée de la première à la dernière minute. Comme on peut en juger par le score de 18 points d’écart, l’USFAS n’a jamais existé dans ce match. Elle a subi la domination d’une formation de l’AS Police tranquille et qui n’a pas eu besoin de trop forcer son talent pour engranger les points de sa victoire. L’AS Police (11 points) conforte sa position de dauphine au classement. Le Stade malien a profité de sa victoire à Sikasso devant le Tata (82-43) pour se hisser sur la 3è marche du podium. Les Stadistes comptent 10 points contre 9 pour Attar club qui paie sa défaite contre la Commune VI (39-49). C’était la grande surprise de cette 6è journée. L’équipe de Kidal perd ainsi sa 3è place au profit du Stade malien.

Sur le tableau masculin, l’USFAS a écrasé le Djoliba (82-52), alors que l’AS Police s’est imposée devant le Sigui de Kayes (61-47). Les Policiers sont leaders incontestables avec 12 points après 6 journées, tandis que les Militaires comptent désormais 10 points, à égalité avec le Réal et le Stade malien qui ont respectivement battu, Attar club de Kidal (65-58) et le Centre de référence de basket-ball de Bamako (71-57).

Ousmane CAMARA

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here