Offensive des éléments du GATIA-MSA : Environ 700 têtes de bétails récupérés et 2 assaillants tués

Une des patrouilles de l’alliance GATIA-MSA opérant à Tamalate dans la région de Ménaka vers la frontalière avec le Niger, a démantelé une bande de voleur de bétails. Le bilan est de 700 animaux récupérés et deux malfrats abattus.

Face à l’insécurité grandissante dans le nord du Mali et particulièrement dans la région de Ménaka, l’alliance GATIA-MSA a repris ses patrouilles dans la région. Au-delà cette chasse contre les malfrats, une des patrouilles de l’alliance a accroché, le 22 février 2019 à la frontière avec le Niger, des malfrats sévissant dans cette zone. Ces bandits sont réputés d’avoir enlevé plusieurs têtes de bétails dans la région de Ménaka et particulièrement à Tamalate.

A la suite des combats, la puissance de feu de l’alliance a eu raison des malfrats opérant sur sept (7) motos, qui ont pris la fuite en laissant deux (2) des leurs morts sur place. L’alliance GATIA-MSA suite à cet accrochage a pu récupérer approximativement sept cents (700) têtes de bétails (petits ruminants) appartenant essentiellement aux populations vivant à Tamalate.

La coalition informe que ce nombre important de bétails récupérés va être remis aux responsables des communautés pour être restitués à qui de droit.

La coalition GATIA-MSA a pu établir lors de ses patrouilles le constat que ces vols de bétails sont à l’origine de beaucoup de tensions intercommunautaires mais surtout constituent une source de financement des activités terroristes dans la zone.

L’alliance GATIA-MSA appelle les gouvernements maliens et nigériens à mettre tout en œuvre pour mettre fin à ces vols qui financent les activités criminelles.

Y. Doumbia

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here