Politique: le PRVM Fasoko affute ses armes

Après l’élection présidentielle de 2018 à l’issue de laquelle il s’est classé 11è sur 24 candidats, le Parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM Fasoko) multiplie les actions pour renforcer ses rangs en vue d’affronter les élections à venir. Dans cette dynamique, l’implantation du parti se poursuit à travers le pays, ainsi que les séries de formations et les rencontres avec d’autres partis ou organisations de la société civile.

Déterminé à occuper une bonne place sur l’échiquier politique national, le parti PRVM Fasoko se mobilise sur tous les fronts. De l’implantation de ses structures de base à travers tout le territoire national en passant par les sessions de renforcement des capacités des militants, les rencontres de collaboration et sa contribution à tous les dossiers brulants de la Nation, le PRVM Fasoko se fait remarqué sur la scène politique.

Au chapitre de l’implantation du parti, le 9 février, une forte délégation du PRVM Fasoko, avec sa tête Ousmane SANGARE, Président de la jeunesse, s’est rendue à Bafoulabé. L’objectif de cette mission était la mise en place du Mouvement des jeunes et des femmes du cercle de Bafoulabé.

Au cours de ladite mission, le Comité de Pilotage, sous le contrôle du Bureau exécutif national, a entretenu les militants sur l’état de santé du parti. Aussi les rangs du parti du « Chameau blanc » ont été renforcés à Bafoulabé avec l’adhésion de nouveaux militants venus du RPM, de l’ADEMA et du parti Yèlèma.

Après Bafoulabé, les structures de base du parti à Kita, la capitale de l’arachide, ont été renforcées. Conformément à la volonté du bureau politique national, les mouvements des jeunes et des femmes ont été mis en place à Kita. L’occasion a été mise à profit pour former les jeunes et les femmes sur la notion ‘’Gestion du parti au niveau local’’.

Par ailleurs, le week-end dernier, Ségou, la capitale des Balanzans, a servi de cadre à la Conférence régionale des jeunes et des femmes du Parti. À la faveur de cette rencontre régionale, les délégués des sept cercles de la région ont répondu à l’appel du Comité de Pilotage. Les échanges de cette conférence régionale ont porté sur la vision et la restructuration du Parti et la mise en place des différents mouvements.

Présent à cette conférence, le président du parti, Mamadou Oumar SIDIBE, a encouragé les jeunes et les femmes tout en leur remerciant pour les efforts fournis lors de l’élection présidentielle de 2018.

Après Ségou, le dimanche 24 février, la délégation du Comité de Pilotage s’est rendue à Sikasso, la capitale du Kénédougou, pour une rencontre de haut niveau avec les jeunes et les femmes des sept cercles de la région. Les échanges ont porté sur la vie du Parti à Sikasso et la mise en place des mouvements des jeunes et des femmes.

Les militants de la troisième région ont apprécié cette initiative du Bureau exécutif national. Pour eux, cette démarche contribue à renforcer et consolider le Parti à la base. Ils ont promis de redoubler d’efforts pour que les faits et gestes riment avec le triptyque Dambé, Danaya et Ladiriya, cher au PRVM Fasoko.

En plus des actions de restructuration, le parti PRVM Fasoko s’active pour renforcer les capacités des militants de ses différentes sections. Ces formations qui portent sur la Gestion du parti au niveau local sont destinées aux femmes et aux jeunes.

Au PRVM Fasoko, l’accent est également mis sur les rencontres avec les associations et partis politiques pour échanger sur les questions d’actualité. Dans cette dynamique, les responsables du PRVM Fasoko ont rencontré successivement le Club 66 ; le parti RpDM ; la coalition Kalfa SANOGO ; le président d’honneur du parti PACP, Niankoro dit Yeah Samaké…

Les échanges au cours de ces différentes rencontres portent sur les sujets d’actualités, notamment le rôle des acteurs de la société civile et des hommes politiques pour l’instauration de la paix et de la cohésion sociale au Mali.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here