148 millions de dollars nécessaires pour venir à bout du virus Ebola : L’OMS en appelle aux bailleurs pour plus d’engagements

Suite à la dégénérescence de la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola dans certaines régions de la République démocratique de Congo RDC, précisément à  Butembo et Katwa,  l’organisation mondiale de santé (OMS) a fait appel aux bailleurs de fonds, en vue de multiplier leur financement pour la cause. Sur les 148 millions de dollars nécessaires pour y faire face intégralement, juste moins de 10 millions ont été promis jusque-là.

Le directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanoum Ghebrehesus a fait cet appel avant sa prochaine mission sur la  République démocratique du Congo (RDC), où il doit rencontrer le nouveau président de la République, Félix Tshisekedi et également visiter les zones affectées de Butembo et Katwa. Surpris de l’ampleur de la situation, le directeur général dira dans un communiqué de presse : « C’est une situation sans précédent. Jamais il ne s’est produit une flambée d’Ebola dans de telles conditions, avec une population très mobile et de nombreuses lacunes du système de santé.  Le directeur général s’est par ailleurs  félicité des multiples efforts  menés par l’équipe de l’OMS et ses partenaires en vue de stopper  la propagation de cette épidémie. Parmi ces actions, le directeur citera la vaccination de plus de 80 000 personnes sans compter le traitement de 400 autres en RDC. Il dira également que 40 000  cas étaient en  suivis  pendant au moins trois semaines pour s’assurer qu’ils n’étaient pas malades avant qu’ils ne soient  transférés dans d’autres lieux sûrs. Malgré toutes ces prises en charge, le directeur ne s’est pas empêché  de signaler la  situation sécuritaire dont il  affirme que « La sécurité est un autre problème, je suis très affecté par les rapports faisant état d’une attaque dimanche soir, contre un établissement de santé géré par Médecin sans frontière à Katwa. Néanmoins, avec les partenaires et sous la direction du gouvernement de la République démocratique du Congo.Nous avons fait des progrès  majeurs. Des centaines de décès, voire des milliers peut-être, ont été évités. Mais la flambée n’est pas terminée et nous avons besoin d’urgence de fonds supplémentaire pour en avoir la fine », a-t-il ajouté. À noter que l’OMS seule a  fait une contribution colossale de 300 mètres cubes de fournitures  d’approvisionnement en aide, à la vaccination et 470 000 équipements de protection individuelle en faveur des partenaires gérants les centres de traitement. Par ailleurs, d’autres mesures de protection ont été  également faites par l’OMS en formant des centaines  d’agents pour garder les frontières et éventuellement intervenir dans les pays limitrophes en cas de  riposte.

ISSA DJIGUIBA 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here