Contre la corruption et la délinquance financière : Les recettes de CRI 2002

Partager avec les médias publics et privés les recettes des résultats menés sur la lutte contre la Corruption et la Délinquance financière au Mali, c’est le but de la conférence de presse organisée par CRI -2002 (Cercle de Réflexion et d’information). C’était le jeudi 21 février 2019 à la Maison du Partenariat Angers Bamako au quartier du fleuve. Le conférencier principal était Dr Abdoulaye SAll, président de CRI 2002 , ancien ministre des Relations avec les Institutions.

Selon Dr Abdoulaye Sall, la présente rencontre vise justement à partager avec les médias publics et privés ,ces résultats, à prendre en compte, et en charge, leurs attentes et préoccupations, et à convenir avec eux sur les stratégies et politiques appropriés pour l’opérationnalisation des activités qui leurs apparaissent.

A l’issue de la conférence, qui a constitué un espace, une véritable tribune de débats pour informer, impliquer responsabiliser les acteurs étatiques et non étatiques sur des questions essentielles en lien avec les causes et les conséquences de la corruption et de la délinquance financière sur notre pays, sur notre société, sur notre vécu quotidien, dans les bureaux, dans les écoles, dans les hôpitaux, dans les champs, les seize (16) propositions et recommandations d’ordre international, national, régional, local ,communal ,formulées relèvent, entre autres, que : le cap du changement politique et institutionnel ayant été franchi avec, entre autres, la création du Bureau du Vérificateur général, du Ministre de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la vie publique (MRATVP) et celle de l’Office Central de Lutte contre l’enrichissement illicite (OCLEI),pour renforcer l’arsenal déjà existant, il reste maintenant à s’attaquer résolument au cap du changement de comportements et de l’autonomisation des acteurs étatiques et non étatiques, et des populations. Ce qui, il faut le reconnaître, ne saurait être franchi sans l’engagement des acteurs étatiques et non étatiques, du Gouvernement et des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) unis autour d’une stratégie et d’une politique unique et vigoureuses pour lutter efficacement contre la corruption et la délinquance financière dans notre pays, à la lumière de Devise « Un Peuple UN But Une Foi ».

Le Renforcement et la consolidation du dispositif actuel de lutte contre les causes et les conséquences sociales, économiques et culturelles, de la lutte contre la corruption et la délinquance financière doivent prendre en compte et en charge au moins à quatre niveaux, à savoir, le niveau national, des collectivités territoriales, de la société civile malienne elle-même dans sa globalité et dans ses diversités et des Partenaires Techniques et financiers bilatéraux et multilatéraux. Au demeurant ,et au sortir de la présente conférence de presse, CRI-2002 think tank associatif et section Nationale de Transparence International, s’engage à élaborer, et à lancer ,une Initiative Citoyenne « Initiative Citoyenne-Réforme de l’administration et Transparence de la vie publique » en abrégé(ICI-RAVTP mali) dédiée à l’opérationnalisation des résultats, propositions et recommandations et de ainsi accompagner le Miniscon de la Réforme de l’administration et de la Transparence de la vie publique dans la concrétisation sur le terrain du développement durable les sept (7) attributions spécifiques confiées au Ministre par le Gouvernement à savoir : Conduire des Réformes administratives, institutionnelles et politiques relatives à la modernisation de l’administration et à la consolidation de l’État de droit et de la démocratie, promouvoir la bonne gouvernance, l’amélioration de la qualité des services publics rendus aux usagers et simplifier les procédures et formalités administratives, améliorer la gestion des ressources humaines, contribuer au développement de l’administration numérique, adapter les missions et les structures de l’État au développement du pays, mettre en œuvre les mesures de prévention, de contrôle et lutte contre l’enrichissement illicite et promouvoir l’éthique et la Transparence dans la gestion publique

Napo Bocar Abdou stagiaire

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here