COPCC/ANPE : Un partenariat modèle pour la formation des jeunes déscolarisés

Cette bourse de formation dont la mise en œuvre est assurée par l’Agence nationale pour l’emploi, concerne 50 jeunes et femmes inoccupés

Pour réduire considérablement le taux de chômage au Mali, à travers des activités génératrices de revenus, l’ANPE et plusieurs structures de formation se sont données la main. Il s’agit pour cette Agence étatique, en matière de promotion d’emploi, de former des personnes qui n’ont pas eu à aller à l’école d’apprendre à faire des métiers. Chose qui contribuera à les aider à s’insérer dans le tissu économique national.

Ainsi, le lancement effectué le mardi dernier en partenariat avec le Centre d’orientation professionnelle en coupe et couture (COPCC), s’inscrit dans cette dynamique. Cette bourse de formation offerte par le COPCC, permettra aux bénéficiaires de se spécialiser en stylisme et en modéliste.

Se réjouissant beaucoup d’avoir contribuer à mettre en place ce programme de formation, à travers une bourse, le promoteur du COPCC, Sambou Fané a évoqué de façon spécifique les objectifs à atteindre. Selon lui, il s’agit : de former les bénéficiaires en coupe et couture ; de faciliter leur insertion, après la formation ; de créer des emplois à travers les salons de couture et moins c’est d’arriver à créer 75 emplois à travers ces salons.

Dans la même lancée, le porte-parole des bénéficiaires, a remercié le COPCC et l’ANPE, pour ce partenariat qui est en train de se traduire en acte concret. Pour ce faire, la formation dont il est question sera prise au sérieux, afin d’en tirer le meilleur profit possible. « Nous ferons tout pour honorer l’établissement et montrer à l’ANPE que ce partenariat est au beau fixe et mérite d’être entretenu » a-t-il dit.

Quant au directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock, cette bourse de formation est le fruit d’un partenariat entre le COPCC et son Agence. Elle vient, après un appel à candidature lancé par les demandeurs d’emploi pour suivre une formation en stylisme/ modélisme et coupe/couture. Pour ce faire, une méthodologie a consisté à placer en formation diplômante dans lesdits domaines, tous les candidats ayant satisfait les critères de sélection de l’ANPE et son partenaire COPCC.

Représentant le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, le secrétaire général de ce département, Drissa Guino a insisté sur l’importance d’une telle formation. Pour lui, elle permettra aux bénéficiaires d’être désormais prêts à s’insérer dans la vie professionnelle. Aussi, par cette bourse de formation, l’ANPE et son partenaire, contribuent à réduire le taux de chômage au Mali, tout en favorisant l’auto-emploi de ces jeunes et femmes inactives.

Notons qu’au terme de cette formation, il est souhaitable de voir constituer des groupements de jeunes et femmes, en vue de créer des salons de couture et prêts à porter à Bamako et dans les régions concernées.

Diakalia M Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here