Basket-ball, championnat national : Le stade malien à l’épreuve de l’AS Police

Les Policiers sont invaincus depuis le début de la compétition et auront à cœur de prolonger la série, à l’occasion de cette 7è et dernière journée de la phase aller du championnat.

La septième journée du championnat national de basket-ball débute demain samedi. Au total, huit rencontres sont au programme dont quatre chez les Messieurs et autant du côté des Dames. Excepté le match Tata-AS Commune III, prévu à Sikasso, toutes les sept autres rencontres se disputeront au Palais des sports Salamatou Maïga. C’est dire que le public de la capitale va vibrer au rythme de la balle au panier, samedi et dimanche et le spectacle promet d’être beau. Ce, d’autant que cette septième journée marque la fin de la phase aller du championnat et que les formations auront, chacune, à cœur de terminer cette première manche sur une note positive pour mieux aborder la deuxième phase.

L’affiche la plus attendue sera sans doute le duel qui opposera le Stade malien et l’AS Police en Messieurs. Après six journées de compétition, l’AS Police occupe la tête du championnat, avec 12 points, à 2 longueurs du Stade malien, 3è avec 10 unités. Si les Policiers s’imposent, ils conforteront leur avance sur les Blancs, mais en cas de défaite du leader, combinée avec une déconvenue de l’USFAS, les Stadistes peuvent virer en tête du classement. Laquelle des deux formations aura le dernier mot, dimanche au Palais des sports Salamatou Maïga ?

Au papier, les Policiers aborderont la rencontre avec les faveurs du pronostic pour la simple raison qu’ils sont invaincus depuis le début du championnat. En six journées de débats, l’AS Police a, en effet, totalisé autant de succès et tout semble réuni pour voir l’équipe prolonger la série, à l’occasion de cette dernière journée de la phase aller. En tout cas, le leader du classement a bien préparé le choc avec les Blancs, en écrasant le Sigui de Kayes 61-47, lors de la précédente journée du championnat. De son côté, le Stade malien s’est promené 71-57, devant le Centre de référence de basket-ball (CRB).

L’autre choc de cette septième journée opposera, justement le CRB à l’USFAS. Un duel déséquilibré-du moins au papier-quand on sait que l’USFAS occupe la deuxième place du classement, avec 10 points, alors que le CRB pointe à l’avant dernière place. Les USFASiens restent sur une démonstration contre le Djoliba, étrillé 82-52, aux termes d’une partie maîtrisée de bout en bout. A l’instar de l’USFAS, le Réal ne devrait pas avoir de problèmes pour venir à bout du Djoliba et garder le contact avec la tête du peloton.

Les Réalistes sont 4è, à égalité de points (10) avec l’USFAS et l’équipe a fait forte impression contre Attar club, lors de la 6è journée. Quant au Djoliba, 8è du classement avec 7 points, il a deux défis à relever : réagir après sa défaite de la précédente journée et se relancer dans la course à la qualification. Le dernier match des Messieurs mettra aux prises Attar club de Kidal et le Sigui de Kayes. Les deux équipes occupent, respectivement les 5è et 6è places (9 et 7 points) et ont été battues, chacune, lors de leur précédente sortie. Attar a plié devant le Réal (65-58), alors que le Sigui a été corrigé par l’AS Police (61-47).

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here