Campagne de HADJ 2019 : Le privé fixe les frais de pèlerinage à 2 850 000 F CFA

15

La campagne Hadj 2019 au Mali a été officiellement lancée le 21 février par le secrétaire général du ministère des Affaires religieuses et du Culte en présence de tous les secteurs impliqués dont : la Maison du Hadj, les agences de voyages, le service de passeport, les banques, les services de santé et de vaccination. Seul le service de Ravec manquait au rendez-vous.

Le samedi 21 février 2019, la Maison des aînés a servi de cadre du lancement à la campagne de sensibilisation et de communication sur toute l'étendue du territoire à travers une conférence de presse organisée par le secteur privé animée par le porte-parole de l'organisation Amadou Maïga en présence massive des responsables du secteur.

Cette année, l'organisation du pèlerinage subit de profondes mutations en Arabie saoudite notamment les contrats du service (logements, transport, restauration, phase rituelle, services à Mina et à Arafat). De plus, les paiements se feront sur la plateforme électronique. Mais en 2018, le contrat de l'hébergement qui était 30 % est passé à 100 %. Le mode d'alimentation du compte bancaire qui se faisait en cash a été changé en virement bancaire sans avertissement.

Les organisateurs accoutumés d'apporter l'argent en cash sont dans l'obligation de chercher des partenaires saoudiens pour le paiement des commissions. Les frais de transport ont été majorés de 127 % soit 419 Sr voir 650 000 à 700 000 FCFA tous les contrats doivent être enregistrés avant le ramadan.

La filière privée qui encadre 11 323 pèlerins soit 85 % du quota alloué au Mali lance un vibrant appel à tous les candidats au pèlerinage à venir s'inscrire massivement et à temps auprès des agences de voyage pour bénéficier de meilleurs services.

Au regard de toutes ses dispositions au Mali et en Arabie saoudite, le chemin qui mène aux lieux saints de l'islam n'est plus facile. Malgré tout, compte tenu la situation actuelle du pays le secteur privé retient les frais de pèlerinage à 2 850 000 F CFA pour offrir un meilleur service aux musulmans Maliens.

Daouda Siaka Ballo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here