Journée internationale de la femme: Les femmes du RPM échangent sur la portée du 8 mars

S’est tenue au Mémorial Modibo Keïta le samedi 9 mars, une conférence-débat du bureau national de l’union des femmes du Rassemblement Pour le Mali (RPM) sous le thème : « autonomisation de la femme et de la jeune fille ». Il s’agissait pour les femmes tisserandes de commémorer la journée internationale des droits de la femme. L’évènement était présidé par le président du RPM, Dr.Bocary Treta en présence de la présidente de l’UF-RPM, Mme Diawara Aïchata Touré, du Secrétaire général du RPM, M.Baber Gano et des autres femmes responsables et militantes du parti du tissérand.
D’entrée de jeu, le président du parti RPM Bocary Treta a dit qu’il est inimaginable de célébrer la fête de 8 mars au Mali sans sentir les femmes du parti RPM. Cela pour la simple raison que leur parti et son président fondateur IBK a été avec les braves femmes du RPM dans tous les combats qui ont concerné les femmes en générale et ceux du Mali en particulier. Donc que la promotion de la femme est au cœur de tous les messages politique de leur parti, de sa création à nos jours. En illustre, l’adoption de la loi 052 qui assure la promotion de la représentativité des femmes dans tous les conseils régionaux, communaux, de cercles et à l’Assemblée Nationale, ainsi que dans les postes nominatifs au sein de notre pays.
« Cela n’est pas suffisant, ce n’est pas encore à hauteur de nos ambitions pour les femmes, de ce que vous représentez. Vous représentez la moitié de l’humanité et la moitié des Maliens dans notre pays » a-t-il souligné. Tout en évoquant que l’année 2019 est une année de réforme politique institutionnelle dans notre pays. De ce fait, Dr Treta a invité les femmes de son parti à jouer un très grand rôle.
Faisant savoir que cette année va permettre la relecture des textes fondamentaux de notre pays, la Constitution du Mali de 1992, la loi électorale, le code des collectivités, il dira dans l’ensemble de ces textes il y a une disposition qui concerne les femmes et des mécanismes qui peuvent assurer leur promotion. « Sans les femmes il n’y a pas de famille et pas de vie. Je reste convaincu que cette journée d’échange va éclairer davantage les uns et les autres sur la place de la femme dans le développement de notre » a affirmé le président du RPM.
De son côté, la présidente de l’union des femmes du parti RPM dira que cette conference-debats va permettre aux femmes de connaitre l’historique de la journée du 8 mars. De pouvoir savoir, comment les femmes du monde se sont mobilisées pour lutter pour leur droit. « Le 8 mars nous permet de demander nos droits de les réclamer et d’être chouchoutée par les hommes. Mais aussi de permettre aux femmes de connaitre leur rôle dans la société » a affirmé Mme Diawara, avant de donner l’assurance que les femmes RPM sont en train de se mettre en ordre de bataille pour affronter tous les textes fondamentaux de notre pays .
En guise de conclusion, Elle a remercié le président de la République et sa femme qui n’ont ménagé aucun effort pour la promotion des femmes au Mali.
Par Fatoumata Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here