Le colonel Koné de la DIRPA à propos des « rappels de sept ans de salaires aux réintégrés des FAMAS ».: « C’est faux et archifaux, les réintégrés seront pris en charge à partir de Janvier 2019 »

15

Depuis plusieurs semaines, des informations circulent sur les réseaux sociaux (Facebook et WhatsApp) et dans une certaine presse annonçant que l’Etat a décidé de faire un rappel de salaires de sept ans aux déserteurs de l’armée malienne qui sont de retour dans les rangs.
Cette fausse information a fait le buzz sur l’internet. Certains se sont basés sur ce mensonge pour se lancer dans des spéculations, au point que des responsables syndicaux des enseignants grévistes font un parallèle entre ce prétendu rappel et la non satisfaction de leurs doléances.
Face à la grossièreté de l’information, nous avons procédé au nécessaire recoupement.
Joint par téléphone, le Directeur de l’Information, des Relations Publiques des Armées (DIRPA), le Colonel Diarran Koné soutient mordicus qu’ « il n’y a jamais été question de rappel de salaires aux réintégrés dans les FAMAS. C’est faux et archifaux. Ils seront pris en charge à partir de Janvier 2019, date de la signature de la décision de réintégration. Ils sont plus de 450 réintégrés, composés d’officiers, de sous-officiers et d’hommes de rang. Les premiers sont cantonnés à Faladié, le deuxième groupe se trouve à Markala et le troisième à Seguela (Kayes). Ils subissent tous un recyclage avant d’être mis à la disposition de leur corps d’origine, lequel procèdera au moment venu à leur affectation ».
Même son de cloche du côté de Zahabi Ould Sidi Mohamed, président de la Commission Nationale de Démobilisation, Désarmement et Réintégration (CNDDR).
« C’est faux mon frère, aucun rappel n’est prévu à ma connaissance. Je ne sais pas pourquoi certains inventent des choses. Mon frère, je ne comprends vraiment pas le fait de distiller au sein de l’opinion des informations non fondées, lesquelles pourraient porter un énorme préjudice au processus de paix et de réconciliation en cours .Encore une fois de plus, aucun rappel de salaires n’a été prévu », a expliqué l’ancien ministre de la Réconciliation nationale, outré par cette tentative de désinformation des populations, pour on ne sait quel but.
Le ministre des Finances et de l’Economie, Dr Boubou Cissé, nous a confié : « Nous qui sommes en charge du paiement de salaires, nous ne sommes pas au courant de ce rappel. En tout cas, je n’ai pas été saisi d’un tel rappel par aucune structure ou institution appropriée de l’Etat ».
Selon un officier réintégré, avec lequel nous avons eu des échanges fraternels, « aucun rappel nous a été promis », avant de préciser que les réintégrés avaient souhaité bénéficier d’une modeste somme forfaitaire pour s’installer. Au jour d’aujourd’hui, aucune réponse, selon lui, ne leur a été donnée. Ensuite, il nous a expliqué qu’ils sont réintégrés sur la base de leur ancien grade de désertion. Pour lui, c’est une avancée pour la paix et la réconciliation nationale.
Elhadj Chahana Takiou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here