Journée internationale de la femme : Enfin les femmes prennent conscience de leur rôle

1

Contrairement à ce qui se dit  en occident, la femme malienne a toujours joué pleinement  son rôle au sein de la société. Elle est la première à se lever  et la dernière à se coucher. Elle a été de tous les combats depuis l’époque des grands empires. Mais avec le processus démocratique, elles sont devenues  une réserve électorale pour les hommes. Mais la tendance est entrain de s’inverser depuis un certains temps.

La femme a toujours  joué un rôle de premier plan dans le sahel occidental.  Du temps de l’empire du Wagadu, la succession était matriarcale  c’est à dire que si le roi meurt c’est le fils de sa sœur qui lui succédait sur le trône. Au sein de l’empire du Mali les femmes ont toujours siégé avec les hommes. A la conférence de Kurukanfuga 4 femmes ont siégé     au présidium   aux côtés des 12 rois de la savane. D’ailleurs la charte de kurukanfuga dans son article 16  est claire : «  les femmes nos mères en plus de leurs occupations quotidiennes doivent être associées à tous nos gouvernements ». Dans le premier gouvernement de l’empire du Mali les femmes étaient à égalité avec les hommes.  Sur 36 membres  du gouvernement, il y’avait 18 femmes et 18 hommes. Mieux toutes les grandes décisions  et les bonnes idées venaient des femmes. Pendant les assemblées générales, le chef ordonnait aux hommes d’aller réfléchir jusqu’au lendemain. Une façon de les pousser à aller demander l’avis des épouses dans les secrets de la nuit. Les  femmes ont joué un grand rôle pour que le Mali contemporain puisse  naitre. La preuve sur les 414 médaillés d’or de l’indépendance 31 sont des femmes. En matière d’émancipation de la femme, une femme  a joué un rôle de premier plan Aoua Keita. A cause de la lutte qu’elle a menée au sein de l’intersyndical, lors du 2 eme congrès des travailleurs du Soudan elle est élue au bureau des syndicats des travailleurs du Soudan. Elle fut la seule  femme élue  au bureau politique de l’ex US-RDA. Après l’accession du Mali à l’indépendance, elle fut la première femme député élue à l’assemblée nationale du Mali.   D’autres femmes aussi ont marqué l’histoire du Mali il s’agit de Ba Faro, de Sassouma Berete  qui fut la rivale de Sogolan Djata la mère de celui qui fut le 7 eme  et le dernier astre du ciel Soundjata Keita  , de Tapama Djenepo,   Madame Sira Diop , Madame Tall Fatou Soucko, Madame Sow Mariam Gano , Madame Taher Dravé , Madame Sy Kadiatou Sow première femme gouverneure du district de Bamako , Madame Gakou Fatou Niang , Adam Bah Konare qui fut l’épouse du premier président du Mali démocratique , Madame Bintou Sanankoua. Ces femmes ont tracé les sillons de l’émancipation  de la femme. De plus en plus les femmes sont entrain de prendre conscience de leur poids électoral, elles ont enfin compris que chanter et danser ne résoudra pas leur préoccupation. Elles sont 11 femmes  élues maire, 14  femmes élues  député, au niveau du gouvernement sur 32 membres, elles sont au nombre de 11.

Oumou Cisse

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here