Loi sur la promotion des cadres au Mali: Un directeur remplacé sans appel à candidature

9

Arrivé à la tête de la Pharmacie populaire du Mali(PPM) sur appel à candidature sous le Premier ministre Oumar Tatam Ly, Dr. Moussa Sanogo, a été relevé de ses fonctions sans appel à candidature. Selon nos sources, il s’agit d’une violation flagrante de la loi instituée par Tatam Ly pour moraliser les hautes fonctions de l’Etat, ce qui suscite beaucoup d’interrogations dans les milieux professionnels de la santé.

Elle soulève également des questionnements chez les partenaires internationaux qui ont décidé d’accompagner la modernisation des entrepôts de la PPM. Pourtant, Dr Sanogo, un pharmacien PHD, est l’artisan de la réhabilitation de la PPM qui dispose des entrepôts modernes dont le Mali est le seul pays ouest africain détenteur.

D’ailleurs, l’un des fleurons de la modernisation de la PPM est l’entrepôt de Kanadjikila dont l’inauguration est prévue pour le 26 mars 2019. La crainte des bailleurs de fonds est que le départ injustifié de Dr. Sanogo est que la PPM ne tombe pas entre de mauvaises mains.
Quand l’appel à candidature était lancé par le Premier ministre Tatam Ly pour choisir sur concours un directeur, la PPM était criblée de dette. Pire, 80% des véhicules étaient sur cale. Mais aujourd’hui, raconte notre source, le parc automobile a été renforcé avec de nouveaux véhicules à Bamako ainsi que dans les régions. C’est à croire que le Mali mange ses dignes fils!

Soumaila T. Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here