Blocage dans le transfert du village de Kognini : le nom du président de la CSTM, Hammadoun Amion Guindo, cité

6

 Créé le 8 mars 2006 par l’Etat du Mali pour besoin du transfert du village de Kognini, le titre foncier (TF) N°17 808 fait l’objet d’une situation conflictuelle entre les chefs de famille dudit village et le président de la Confédération syndicale des travailleurs du Mali (CSTM), Hammadoun Amion Guindo. Une situation qui bloque aujourd’hui le transfert du village de Kognini qui reste menacé par l’inondation compte-tenu de son emplacement géographique (entre les collines et le canal de Baguinéda).
 Menacé à plusieurs reprises par l’inondation et victime de maladie  pendant l’hivernage, les chefs du village de Kognini ont demandé et obtenu de l’Etat du Mali un autre espace pour transférer leur village. Pour ce faire, le TF N°17 808 couvrant 227 ha 93a 54ca ont été affectés à Kognini en 2006. Un plan de lotissement a même été approuvé dans ce sens par la direction régionale des domaines et du cadastre de Koulikoro. Mais l’exécution de cette décision de l’Etat est butée à l’action des particuliers, qui ont commencé à occuper le domaine attribué à Kognini. Parmi les occupants, le président de la CSTM, Hammadoun Amion Guindo, qui, à lui seul, détient 7ha 17a 09ca pour usage agricole.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here