Forum international sur le Coton: L’AJVC exhorte à la valorisation locale du coton

«L’atteinte des 800 000 tonnes et la valeur ajoutée de 15% de transformation locale», tel était le thème du forum international sur le coton tenu, du 7 au 9 mars, au mémorial Modibo Keita de Bamako. Initié par l’Association des Jeunes pour Valorisation du Coton en collaboration en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture et de celui du Développement Industriel et la Promotion des Investissements, ce forum a mis en valeur le secteur du coton au Mali.
Ce forum a été une occasion pour donner un nouvel élan au secteur du coton dans tous ses aspects. Producteurs, transformateurs, acheteurs et autres acteurs du secteur étaient tous au rendez-vous de ce forum opportun à des innovations profitables à plus d’un.
Pour le président de l’AJVC, Abdel Rahamane Sy, ce forum a permis aux cotonculteurs et transformateurs de faire des propositions pour l’amélioration de leurs conditions et l’atteinte de 15% de valeur ajoutée. Il a précisé qu’avec 02% de transformation du coton au Mali, quatre (4) millions de personnes vivent déjà grâce au secteur. Il a ajouté que si le Mali arrive à transformer 15% de coton, le secteur pourra employer environs dix (10) millions de personnes.
Quant au président d’honneur de l’AJVC, Ouali Diawara, l’impact du forum sur le développement des stratégies permettra de valoriser et promouvoir le coton par une meilleure compétitivité des petites et moyennes entreprises. Ouali Diawara a précisé que plusieurs unités de transformations artisanales sont en train de se mettre en place en vue de relever le niveau actuel de transformation du coton. S’agissant de la situation actuelle, M. Diawara a estimé le niveau de transformation du coton de 2 à 3% alors que le plan stratégique de développement de la filière du coton prévoit une production de 800 000 tonnes an et une valeur ajoutée d’environ 15% à l’horizon 2021. En outre, M. Diawara a souhaité que les recommandations du forum soient présentées aux prochaines assises du conseil national des jeunes.
Le représentant de l’APCAM, Solobamady Keita, il a rappelé que l’objectif de 800 000 tonnes est issu d’un plan quinquennal que sa structure a élaboré avec la CMDT en 2013. Pour lui, la production de la campagne 2018-2019 atteindra 700 000 tonnes pour une superficie cultivée de 698 000 hectares. Ce qui équivaut à un rendement moyen d’une tonne à l’hectare.
Avant la visite des stands, le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture, M. Lassine Dembélé a révélé que le coton contribue à hauteur de 8% dans le PIB, représente 25% des exportations et 6% des revenus fiscaux.
Issa Baradian TRAORÉ
---------------------------------------

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here