CREDD 2019-2023 : Les grandes problématiques de développement du Mali identifiées

Les 11, 12 et 13 mars 2019 s’est tenu l’atelier de consultation nationale sur le Document du Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD 2019-2023). L’ouverture des travaux, présidée par le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé s’est déroulée le lundi 11 mars 2019  à l’Hôtel Laïco El Farouk de Bamako. Il avait  à ses côtés le président du Conseil national du patronat du Mali, M. Mamadou Sinsy Coulibaly, le directeur pays du PNUD, M. Aboubacar Coulibaly, le chef de file des partenaires techniques et financiers, Mme Soukeyna Kane et le président du Conseil national de la société civile, M. Boureïma Allaye Touré.

 

Le Cadre Stratégique pour la Relance Économique et le Développement Durable (CREDD 2016-2018) est le cadre de référence pour la conception, la mise en œuvre et le suivi des différentes politiques et stratégies de développement, tant au niveau national que sectoriel. En effet, le CREDD 2016-2018 arrivant à son terme en décembre 2018, le Gouvernement du Mali et ses partenaires ont décidé d’élaborer une nouvelle stratégie nationale de développement, CREDD 2019-2023 et de réaliser par la même occasion une nouvelle vision de développement de long terme à travers l’Étude Nationale Prospective Mali 2040, vingt ans après l’Étude Nationale Prospective Mali 2025.

Pour rappel, le lancement officiel du processus d’élaboration du CREDD 2019-2023 et de l’ENP Mali 2040 a eu lieu le 16 juillet 2018 avec la participation de plus de deux cents représentants de la partie Gouvernementale, de la Société civile, du Secteur privé, des Collectivités territoriales et des PTF.

L’enquête sur les perceptions auprès des populations sur les priorités de développement, les études thématiques et analyses documentaires et l’analyse structurelle ont permis d’identifier les grandes problématiques de développement du Mali qui sont : le déficit de gouvernance ; la persistance de l’insécurité et la dégradation du climat de vivre ensemble des communautés nationales ; une économie essentiellement portée par les secteurs primaire et tertiaire, peu industrialisée et peu créatrice d’emplois décents ; un environnement en constante dégradation et peu de résilience par rapport au changement climatique ; et un capital humain insuffisamment valorisé.

Sur cette base, un document du Cadre pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD 2019-2023) a été élaboré. Il est structuré autour de cinq axes majeurs. Il s’agit de  la gouvernance et les réformes politiques et institutionnelles ; de la promotion d’une croissance inclusive ; du développement du capital et l’inclusion sociale ; de l’environnement, le changement climatique et le développement durable  et de la diplomatie, la coopération internationale et le partenariat.

Ainsi, pendant les trois jours, l’ensemble des participants ont eu pour mission d’examiner et partager le contenu du document et y apporter des contributions pour l’enrichir et l’améliorer ; de vérifier la cohérence globale des axes et objectifs avec les politiques sectorielles ; de faire des propositions et des recommandations en vue de la finalisation du document et de valider le contenu du document.

Dieudonné Tembely

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here