Mali : l’Etat perd 55 milliards FCFA à cause des grèves cycliques

Les grèves à répétition des syndicats d’enseignants maliens ont coûté à l’Etat du Mali une incidence financière de 55 milliards FCFA entre novembre 2018 à février 2019, selon une annonce du ministère malien du Travail et de la Fonction publique, rapportée par la presse locale.

Au cours de cette même période, quatre préavis de grèves ont été déposés par les syndicats de l’éducation. Entraînant ainsi un arrêt de travail «de 31 jours, soit 744 heures». Malgré cet annonce, une nouvelle grèves de 15 jours est en cours jusqu’au 21 février 2019, soit 360 heures, indique la même source.

Les revendications des syndicats concernent, entre autres, l’octroi d’une prime de documentation, de logement, les indemnités de déplacement et de mission, les indemnités aux personnels chargés des examens et concours professionnels.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here