CAN 2019 : Le Mali avec trois nouveaux joueurs

Massadio Haïdara, Ibrahim Tandia et Boubacar Diarra ont été appelés par le sélectionneur national par intérim pour les deux prochaines sorties des Aigles face, respectivement au Soudan du Sud et au Sénégal.

Le regroupement de la sélection nationale débute aujourd’hui. Les Aigles seront à Kabala pour préparer les matches contre le Soudan du Sud (samedi 23 mars, au stade du 26 Mars), au compte de la 6è journée des éliminatoires de la CAN 2019 et le Sénégal (mardi 26 mars) en amical, à Thiès. Pour ces deux rencontres, le sélectionneur national par intérim, Mohamed Magassouba, a convoqué 25 joueurs, dont les noms ont été dévoilés, le vendredi 15 mars, au cours de la traditionnelle conférence d’avant match.

Les 25 joueurs convoqués par le technicien Mohamed Magassouba peuvent être classés en deux catégories : les nouvelles têtes et les revenants.

Le défenseur central, Boubacar Kiki Kouyaté (Troyes), l’arrière gauche, Youssouf Koné (Lille), les milieux de terrain Adama Traoré (Cercle Bruges), Drissa Traoré «Essein» (Shabab Al Jabal, Libye) et l’attaquant Abdoulaye Diaby (Sporting CP, Portugal) constituent le premier groupe, c’est-à-dire celui des revenants, alors que le milieu de terrain, Boubacar Diarra (ENPPI, Egypte), l’attaquant Ibrahim Tandia (Sepsi, Roumanie) et Massadio Haïdara (Lens) effectuent leur baptême du feu en sélection nationale.

Les quatre premiers joueurs cités, à savoir Boubacar Kiki Kouyaté, Youssouf Koné, Adama Traoré et Drissa Traoré «Essein» n’avaient plus enfilé le maillot de la sélection nationale depuis des mois, voire des années, contrairement au capitaine Abdoulaye Diaby, qui n’a raté que le dernier match des Aigles, contre le Gabon, comptant pour la 5è journée des éliminatoires (1-0 pour le Mali à Libreville).

Concernant les nouvelles têtes, il convient de préciser que le Franco-Malien, Massadio Haïdara avait été appelé en novembre 2018 par le sélectionneur par intérim, Mohamed Magassouba, mais il a déclaré forfait pour cause de blessure. Parmi les grands absents on peut citer six joueurs : les milieux de terrain Souleymane Diarra, Yves Bissouma, Diadié Samassékou et les défenseurs centraux, Salif Coulibaly et Molla Wagué et l’attaquant Moussa Maréga (en fait les deux joueurs sont dans le groupe mais ne peuvent pas être alignés contre le Soudan du Sud. En revanche, ils seront bien présents contre le Sénégal). Si Souleymane Diarra et Salif Coulibaly étaient présents lors du dernier regroupement, Yves Bissouma et Molla Wagué eux, étaient absents et n’ont pas participé au match contre le Gabon.

«Nous sommes dans une phase de reconstruction. Nous n’avons pas encore joué 10 matches. Depuis longtemps, Molla Wagué ne joue pas et Salif est sans club. Ils ne sont pas écartés mais il faut essayer d’autres joueurs pour prévoir et préparer l’avenir», a expliqué Mohamed Magassouba. Concernant Moussa Maréga et Diadié Samassékou, ils sont suspendus pour cumul de cartons. «Nous allons aborder cette dernière journée avec un seul mot d’ordre, gagner et terminer en beauté. Pour nous, ce n’est pas un match sans enjeu, nous allons tout mettre en œuvre pour gagner», promet le sélectionneur national par intérim, tout en mettant ses joueurs en garde contre tout complexe de supériorité : «Ce ne sera pas un match facile, parce que toutes les nations tiennent à leur honneur. Autrement dit, les joueurs du Sud Soudan viendront ici pour gagner».

Déjà, le technicien malien se projette vers le choc contre le Sénégal, à Thiès, une confrontation qui sera un grand test pour les Aigles. «Nous avons sollicité et obtenu un match amical contre le Sénégal qui est l’équipe la plus cotée, la plus équilibrée d’Afrique. Pour moi, c’est la meilleure équipe d’Afrique en ce moment. Un match amical contre le Sénégal va permettre à notre jeune équipe d’entrer de plein pied dans la préparation de la CAN», a déclaré Mohamed Magassouba. «Dans notre jargon, nous disons qu’il faut toujours limer sa cervelle contre les plus forts. Nous connaissons les qualités de l’équipe du Sénégal, mais, nous allons aborder ce match sans complexe. En clair, le Mali ne se présentera pas en victime expiatoire à Thiès», a martelé le technicien.

La vague jeune du Mali a-t-elle une chance de résister aux Lions de la Teranga avec leur pléiade de stars dont Sadio Mané, Kalidou Coulibaly, Baldé Keïta ? «Il faut continuer à reconstruire l’équipe, garder l’équilibre et le même état d’esprit. Nous devons accepter de souffrir avec ces jeunes et leurs caprices, c’est-à-dire, qu’ils vont commettre des fautes, qu’ils vont perdre des matches. Il faut que nous acceptions cela pour qu’ils puissent grandir, pour qu’ils soient de grands joueurs dans les années à venir», s’est contenté de répondre Mohamed Magassouba. «Si nous devons à chaque fois amener les vieux, nous n’aurons jamais une équipe.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here