Mali : IBK en quête de consensus sur la révision de la Constitution

Six mois après le début de son second mandat, IBK relance le projet de révision de la Constitution. Mais si la classe politique s’accorde désormais sur la nécessité d’opérer des changements, des divergences demeurent quant à leurs modalités.
Un appel manqué et un SMS signé Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). C’est ce qu’affiche le téléphone de Soumaïla Cissé, ce 14 février. Le chef de l’État demande au chef de file de l’opposition de le rappeler. Cissé croit d’abord à un canular. Il n’en est rien. IBK le rappelle. Et les deux hommes finissent par décider d’une rencontre en tête-à-tête le 26 février. Une occasion inespérée, pour les protagonistes du second tour de la présidentielle de

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here