Office de la Haute Vallée du Niger (OHVN) : La campagne agricole 2018-2019, soldée par un résultat satisfaisant !

Sous la présidence du ministre de l’Agriculture, Nango Dembélé, le conseil d’administration de l’Office de la Haute Vallée du Niger (OHVN) a tenu le 12 mars sa 28ème session ordinaire. C’était dans la salle de conférence de l’OHVN.

Dans son intervention le ministre Dembélé, a rappelé que l’Office de la Haute Valée du Niger est un établissement public à caractère administratif. L’OHVN, dit-il, a pour mission de promouvoir le développement des cultures vivrières et industrielles dans sa zone d’intervention, de mener toutes les actions devant permettre l’accroissement des productions, de la productivité agricole et du revenu des producteurs.

Selon lui, pour ce faire, l’OHVN initie et exécute des projets et programmes qui concourent à l’augmentation de la productivité agricole, à l’amélioration des revenus des producteurs et à la lutte contre la pauvreté.

En sa qualité de ministre de tutelle, il dira que la campagne agricole 2018-2019, a démarré dans des conditions socioéconomiques favorables, marquées par la poursuite de la subvention des engrais et des équipements agricoles par l’Etat, l’augmentation du prix aux producteurs du coton graine qui est passé de 250 FCFA à 255 FCFA le kilogramme et le paiement intégral du coton graine auprès des producteurs avant le 30 avril 2018. «  D’une manière générale les activités programmées ont été exécutées à  hauteur de souhait et les résultats obtenus sont relativement  satisfaisants » a-t-il fait savoir.

Cependant, le PCA de l’OHVN, n’a pas manqué de signaler l’apparition des chenilles légionnaires sur le maïs dans toute la zone OHVN et celle d’un autre type de chenille ‘’Helicoverpaarmigera’’ sur les cultures de coton au cours du mois de septembre 2018. Ces nuisibles, souligne-t-il, ont été heureusement maitrisés suite à l’application de la méthode alternative de lutte et à l’utilisation des produits techniques mis à la disposition des producteurs.

Parlant des résultats de production, il dira que l’OHVN a enregistré dans ses zones d’intervention  347 118 tonnes de céréales avec un bilan céréalier alimentaire sommaire de 85 683 tonne d’excèdent contre 21 888 tonnes en 2017/2018.

Ensuite, il a cité en termes de productions obtenues, 27 812 tonnes de coton graine, 4 025 tonnes de sésame dont 1 400 tonnes de sésame bio équitable, 54 849 tonnes de légumineuses dont 93% d’arachide et 163 655 tonnes de légumes.

En abordant le chapitre des perspectives, il dira que la campagne  2019/2020 en cours de préparation s’annonce porteuse.  Selon lui, cette campagne prévoit, une production céréalière de 504 741 tonnes pour un excèdent prévisionnel de 226 665 tonnes. Cela avec 31 500 tonnes de coton graine, 3 750 tonnes de sésame dont 1500 tonnes de sésame biologique et 223 495 tonnes de légumes.

«  La mise en œuvre de ce programme sera sous tendue par des actions de formation, de gestion des ressources naturelles et de biodiversité et des actions de promotion des femmes et des jeunes ruraux pour la création d’emplois et la mise en place des activités génératrices de revenus » a-t-il déclaré.

Avant de terminer le ministre a félicité la direction  de l’OHVN et son personnel pour les bons résultats engrangés avant de les inviter par la même occasion à persévérer dans l’effort pour atteindre les objectifs visés, contribuant ainsi à la concrétisation de la volonté des plus hautes autorités du pays, de faire de l’Agriculture  le moteur du développement économique du Mali.

A noter que les administrateurs étaient invités à se pencher, sur le procès-verbal de la 26ème session ordinaire, l’état d’exécution des recommandations issues de la 26ème session, le rapport d’activités 2018, l’état d’exécution du budget 208, le projet de de programme d’activités 2019 et le projet de budget 2019.

Par Moïse Keïta

 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here