Attaque terroriste de Dioura : Le président Keita condamne un acte Ignominieux

Suite à l’attaque du poste militaire de Dioura, survenue dimanche, par des groupes terroristes sous le commandement de Ba Ag Moussa, un colonel déserteur de l’armée malienne, les FAMa ont enregistré des dégâts matériels et des pertes en vies humaines, pouvait-on lire sur le site officiel de l’Armée, hier, en début d’après-midi. Le poste militaire est depuis dimanche à 16 heures sous le contrôle des FAMa, avec la poursuite des rotations aériennes et de l’évaluation sur le terrain. La même source dément les allégations sur les réseaux sociaux, faisant croire qu’un blindé des FAMa a été détruit à Dioura. «Il n’en est absolument rien du tout. Ce blindé a brûlé accidentellement, le lundi 11 mars 2019 à 18 km de Mondoro, lors de son déploiement. Il faut une union sacrée autour des FAMa dont il faut reconnaitre le sacrifice», exhorte l’Armée sur son site.
Le président de la République, chef suprême des Armées, Ibrahim Boubacar Kéïta a salué la mémoire des soldats tombés au champ d’honneur. Il a loué leur engagement dans l’accomplissement de la mission de sécurisation des personnes et des biens face à un ennemi lâche. «Le Mali et son peuple sont unis et déterminés contre ces actes ignominieux», a indiqué le chef de l’Etat tout en condamnant «cette ignoble et lâche attaque». Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Mali et chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, s’est dit consterné par cette attaque. «Je condamne dans les termes les plus forts cette attaque contre les FAMAs qui sans nul doute renforcera leur détermination dans l’accomplissement de leur mission. Mes pensées les accompagnent», a-t-il affirmé.
Enfin, M. Annadif a réitéré l’engagement sans faille de la MINUSMA aux côtés du gouvernement et des Maliens dans leur quête de paix et de stabilité.

Massa SIDIBE

share

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here