Basket-ball, championnat du District : Le Réal sans trembler, l’AS Mandé au forceps

La bataille pour le titre de champion de la ligue du District de Bamako a tenu toutes ses promesses. Jeudi dernier, l’AS Mandé et la Commune VI Messieurs qui convoitaient le précieux sésame, ont gratifié les spectateurs d’un beau spectacle qui a vu l’équipe de l’AS Mandé s’imposer 62-61. Grâce à cette victoire sur le fil, les Mandékas, comme on les appelle, remportent le titre de champion du District de Bamako et se qualifient pour le traditionnel tournoi de montée en première Division.

Cette affiche de la 5è et dernière journée du championnat du District entre l’AS Mandé et la Commune VI, a fait vibrer le public du centre Alkaya Touré, à N’tomikorobougou. Avant la rencontre, les deux équipes comptaient chacune 3 victoires et 1 défaite. Pour être sacré, chacune des deux formations avait besoin de la victoire et les joueurs des deux camps sont arrivés très motivés au centre Alkaya Touré et avec des groupes de supporters.
La partie a bien commencé pour la Commune VI qui a dominé le premier quart temps (16-8), avant d’aller à la pause avec un avantage de deux points (25-23). A la reprise, les Communards maintiennent le cap et s’imposent au troisième quart temps avec 12 points d’écart (48-36).

On pensait alors que la partie était pliée par la Commune VI, mais c’était compter sans la détermination des joueurs de l’AS Mandé qui vont montrer un tout autre visage au quatrième quart temps. Dans un premier temps, les protégés de Moussa Sidibé vont refaire leur retard au tableau d’affichage, à 2 minutes 43 secondes de la fin du match (55-56) puis coup de théâtre, à 1 minute 15 secondes de la fin : ils passent devant les Communards et s’imposent d’une courte tête 62-61, au grand bonheur de leurs supporters. Soulagé et fier l’entraîneur de AS Mandé, Moussa Sidibé, communément appelé «Kemp» était tout heureux. «Je remercie tous les dirigeants de l’AS Mandé, le staff technique et surtout les joueurs qui ont tout donné aujourd’hui pour avoir la victoire.

Bravo aux enfants», a commenté l’entraîneur de l’AS Mandé, Moussa Sidibé, «Kemp». «Je félicite les enfants, c’est le fruit d’un long travail. Je suis ému et fier. Nous étions venus pour prendre notre revanche car l’année dernière, ils nous ont battus. Les joueurs étaient super motivés», insistera le technicien, avant de conclure : «L’objectif, c’est la montée en première Division. Depuis le début de la saison, nous nous sommes préparés pour ça, avec le peu de moyens que nos dirigeants ont mis à notre disposition».

Dans le camp de la Commune VI, c’étaient la tristesse et la frustration, à l’image du président de l’équipe, Sidi Diallo qui a, tout de même tenu à dédramatiser. «Je remercie les joueurs, ils ont mouillé le maillot. Le sport, c’est comme ça, il faut un gagnant et un perdant. Aujourd’hui (jeudi 14 mars), la chance n’était pas de notre côté. Nous allons travailler d’avantage pour revenir encore plus fort l’année prochaine. Je félicite l’AS Mandé, elle mérite sa victoire», a confié le dirigeant. Chez les Dames, le titre est revenu au Réal qui a été sacré, malgré sa défaite 38-49 face à Faso Kanu. Ainsi, l’AS Mandé Messieurs et le Réal Dames représenteront la ligue du District de Bamako au tournoi de montée.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here