La police malienne lève son mot d’ordre de sit-in : «Certaines doléances sont déjà résolues et d’autres sont en voie de règlement définitif»

Hier, lundi 18 mars 2019, la Coordination des Syndicats de la Police a animé un point de presse au Groupement mobile de sécurité (GMS) de Bamako pour lever son mot d’ordre de sit-in initialement prévu le 18/ 03/ 2019 à 07h 00 à la DGPN (Direction générale de la police nationale) et pour le 19/03/ 2019 au Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile. Selon les policiers, certaines doléances sont déjà résolues et d'autres sont en voie de règlement définitif. Parmi les points de satisfaction, la Coordination des Syndicats de la Police cite entre autres : la signature du décret portant modification de la grille des policiers, la continuité de la dotation des éléments du GMS-MO (Groupement mobile de sécurité-Maintien d’ordre) en arme individuelle, la mise à la disposition des unités de Police de Bamako pour emploi, des éléments de la section musique et bien d’autres.

«Suite au dépôt d’un préavis de sit-in par trois syndicats de police Nationale, initialement prévu pour les 18 et 19 Mars 2019 à la Direction Générale de la Police Nationale et au Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, une rencontre s'est tenue ce jour 15 mars 2019 aux environs de 16 heures à la DGPN entre lesdits syndicats d'une part et d'outre part, le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile et la Direction Générale de la Police Nationale. A l'issue des négociations, les syndicats ont constaté la bonne foi de l'Administration quant au règlement rapide et à hauteur de souhait les différentes doléances portées devant elle. En effet, certaines doléances sont déjà résolues et d'autres sont en voie de règlement définitif », c’est en substance ce qui ressort du communiqué de presse de la Coordination des Syndicats de la Police lu hier tôt le matin par Josué Kamaté de ladite coordination. Selon les syndicats de police, il y a eu des avancées notables. A cet effet, les syndicats de la Police nationale : Section Syndicale de la Police Nationale (SPN-UNTM), Syndicat National de la Police (SYNAPOL) et l'Alliance pour la Police Nationale (APN), ont félicité le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, ainsi que la Direction Générale de la Police Nationale pour leur engagement à appuyer et à assister la Police Nationale et les Fonctionnaires de Police. « Nous décidons de la suspension du mot d'ordre du sit - in et restons ouvert au dialogue social pour le bien être de la Police et des Fonctionnaires de Police. Ainsi, nous remercions toutes les personnes ressources qui ont œuvré sans relâche pour l'établissement d'un échange avec les autorités en vue de parvenir à des mesures mutuellement agréées, pour préserver et renforcer la confiance entre les parties », a conclu Jozué Kamaté. Pour sa part, le Sergent chef de police Jean Antoine Samaké, porte parole de la Coordination des Syndicats de la Police Nationale a précisé les points de satisfaction. «Les satisfactions sont entre autres : la signature du décret portant modification de la grille des policiers. L’Etat nous a octroyé 10 points en plus de ce qu’on a ; la continuité de la dotation des éléments du GMS-MO en arme individuelle. Puisque qui parle de policier parle de sécurité et en ce moment le policier lui-même doit être sécurisé d’abord à travers une dotation complète ; le plan portant la construction de GMS-MO à Tombouctou ainsi qu’à Gao, la mise à la disposition des unités de Police de Bamako pour emploi, des éléments de la section musique, les 44 bourses octroyées par la Russie aux polices africaines notamment la police malienne pour la formation en Russie pendant 4 à 5 ans. Nous osons dire qu’il y a eu satisfaction autour de ces points, le mot d’ordre est suspendu jusqu’à nouvel ordre, nous continuons les négociations avec l’administration », a conclu Jean Antoine Samaké.

Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here