Journée internationale de la Francophonie : La jeunesse tombouctienne a bénéficié d’une soirée inoubliable

Dans le cadre de la journée internationale de la Francophonie, l’enceinte du café jeunesse de Tombouctou a servi de cadre ce mercredi 20 mars 2019 à une soirée de lecture et de poésie. Cette soirée a été organisée par l’Association Lecture Vivante en collaboration avec l’Ambassade de France. Placée sous la présidence du préfet du cercle de Tombouctou, la cérémonie vise à magnifier et à promouvoir la langue française. Toutes les personnalités présentes à l’occasion de cette cérémonie, notamment le préfet et le maire de la commune urbaine de Tombouctou ont tous salué cette initiative de grande portée. Rappelons que l’association Lecture Vivante se bat pour la formation, l’information et la valorisation de la culture, de la lecture et de l’écriture.

Culture : Barkomo « La grotte » survole l’Atlantique

Barkomo « La Grotte », le long métrage malien de deux jeunes réalisateurs maliens,Boucary Ombotimbé et Aboubacar Bablé Draba, et nominé au FESPACO 2019 (Étalon du Yennega) sera au Canada au compte du Festival Vues D’Afrique du 05 au 14 avril 2019. Ce film qui rend hommage à la Grotte de Barkomo où vivaient le Roi Ogono et son petit royaume. Après un sacrifice du cousin du roi par inadvertance, le royaume fut frappé par un malheur. En plus de son côté historique, Barkomo prouve aux touristes amoureux du pays dogon que cette région n’a pas perdu sa beauté architecturale malgré la crise sécuritaire qui y sévit depuis plusieurs mois. Une première sortie dans la Cinémathèque québécoise, salle de projection principale, le 05 avril à 17h 30 heure locale.

Journée internationale de la francophonie

Amadou Samassekou opte pour une cohabitation du français avec les langues nationales

La radio Mikado à l’occasion de la journée internationale de la francophonie a interrogé le Président de la Conférence mondiale des Humanités et ancien ministre de l’Éducation au Mali,M. Amadou SAMASSEKOU sur la question de l’utilisation des langues nationales par les écrivains africains. À ses dires, même si peu d’écrivains explorent cette potentialité, il estime que c’est une perspective à explorer. Il cite Ngugi Wa Thiong’o, de Boubacar Boris DIOP qui écrivent tous dans leur langue maternelle. Il a eu à mentionné des écrivains maliens qui ne sont peut-être pas reconnus, mais qui ont fait extrêmement en langue mandingue tels que Mamadou DOUCOURE, qui a aussi traduit la relativité de Einstein en bambara,de Boubacar DIARRA qui est un grand linguiste qui a traduit également le Petit Prince en bambara et de Chaka BALLO qui fait actuellement une thèse sur la discographie des noms du corps humain en bambara. Selon M. SAMASSEKOU, la langue française et les autres langues africaines doivent cohabiter dans une bonne harmonie, et qu’il faut promouvoir une approche multilinguisme fonctionnel convivial. Il estime qu’il ne doit pas y avoir de contradiction entre la langue française et les autres langues.

Immigration

Des passeurs renoncent à leur activité et décident de sensibiliser sur la migration irrégulière

Un programme de sensibilisation a été entamé sur la protection et les droits des migrants à Gao selon la Mikado. À cette occasion, les sensibilisateurs se sont intéressés aux différents acteurs dans la chaine migratoire. Ils ont pu sensibiliser des passeurs qui ont renoncé au travail de passeurs qui n’était pas digne parce qu’il y avait des cas de violation grave des droits de l’Homme. C’est la raison pour laquelle ils ont décidé d’abandonner cette pratique. D’autres ont décidé plutôt de se reconvertir. Ainsi, ceux qui veulent continuer à être chauffeurs transporteurs doivent le faire en toute légalité. Cela, en vue d’éviter la migration irrégulière. C’est dans ce cadre que les sensibilisateurs ont cherché un partenariat avec la MINUSMA à la section droitde l’Homme afin qu’elle viennedonner un coup de pouce àces anciens passeurs. Ils ont déjà bénéficié une première formation sur les droits des migrants et des voyageurs. Ils ont également fait un plan d’action pour la sensibilisation, précise la Mikado FM.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here