Observatoire du développement durable et de la lutte contre la pauvreté : De nombreux challenges à relever en 2019 !

Le ministre de la Solidarité  et de l’Action humanitaire, Hamadoun Konaté, a présidé le 15 mars dernier, les travaux de la 13ème session ordinaire du Conseil d’administration de l’Observatoire du développement durable et de la lutte contre la pauvreté (ODHD/LCP).

La salle de conférence Zoumana Bassirou Fofana de l’ODHD/LCP a abrité le 15 mars dernier les travaux de sa 13ème session du conseil d’administration sous la présidence du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Hamadoun Konaté. Les administrateurs ont validé le rapport d’activités et d’exécution financière de 2018. Ils ont aussi examiné le programme de travail et le projet de budget au titre de cette même année.

Dans son discours, le président du conseil d’administration, non moins ministre en charge de la solidarité, a vanté les bienfaits du Programme d’Appui à la Gouvernance, à la Résilience Economique pour la Réduction de la pauvreté (PAGER). Ce programme, a reconnu Hamadoun Konaté, a permis non seulement de fédérer l’ensemble des interventions autour du document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté, mais aussi de rationaliser les ressources qui s’avèrent insuffisantes au regard des défis économiques et sociaux du Mali.

Selon le ministre Konaté, grâce à l’appui technique et financier du PNUD, des résultats significatifs ont été atteints dans le domaine du développement humain durable à travers le suivi des politiques et stratégies de développement, la réalisation d’études thématiques et la production des rapports nationaux sur le développement humain. « L’élaboration du nouveau document de stratégie de réduction de la pauvreté au Mali, en l’occurrence le Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREDD), la priorisation et la prise en compte des objectifs de développement durable constituent un acquis fort louable. Il me plaît de signaler que l’ODHD/LCP a joué un rôle important dans ce processus à travers son étude sur la situation de référence des objectifs de développement durable au Mali. En effet, les résultats de cette étude ont été d’un grand apport aux analyses de situation et à la prise en charge des ODD dans le nouveau cadre de développement du Mali », a souligné le ministre en charge de la solidarité.

Il a vivement remercié le PNUD, l’UNICEF, la Banque mondiale et l’ensemble des partenaires techniques et financiers pour leur soutien significatif à l’ODHD/LCP.

Au cours de cette année, le Directeur général de l’ODHD/LCP, Bouréma Ballo et son équipe ambitionnent de mener plusieurs activités. Des études et recherches seront menées sur la pauvreté et la problématique du développement humain durable. Il est attendu l’élaboration de l’édition 2019 du rapport national de développement humain. L’ODHD/LCP  compte appuyer le suivi-évaluation du CREDD et des ODD. Le développement du partenariat et le renforcement des capacités constituent des axes majeurs de ce programme d’activités. Pour accroître la visibilité et la lisibilité de l’Observatoire, une série d’actions de communication est au programme. Le budget qui a été soumis à l’arbitrage des administrateurs s’élevait à 735 887 588 FCFA.

Chiaka Doumbia

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here