Amazone de la semaine : Assetou Gologo

Communément appelée Tétou, Assétou Gologo est une artiste malienne. Une cheffe d'entreprise, promotrice de la marque Tamacali, qui met en valeur la perle. Pour sa bravoure, son courage et sa créativité dans le travail, InfoSept s'est rendu dans son atelier, sis à Korofina Nord, pour voir de près ses magnifiques créations.

Tétou Gologo est une femme imprégnée des valeurs et de la culture de son pays natal. Artiste et artisane, Tétou est née à Bamako en 1967. Après ses études supérieures en Russie, Tétou est revenue au Mali pour s’installer à Bamako où, après avoir travaillé quelques années dans le secteur privé, elle a décidé de s’installer à son propre compte, pour faire ce qu’elle aime le plus ; à savoir, travailler les pierres et les perles. Cela, pour le grand bonheur de nos yeux.
Tamacali a été créé en 2005. C'est une entreprise de mise en valeur de perles, de bijoux, des objets de décorations dont les rideaux et autres, selon son inspiration ou à la commande de la clientèle. Tétou travaille avec une équipe solide et soudée qui réalise pour sa clientèle des formes et divers éléments, en métal comme le bronze, l’argent et le nickel.

Les clientes de Tétou sont de toutes nationalités (Afrique, Europe, Amérique, Asie) et de toutes les couches sociales pratiquement. «J’ai des clientes fidèles depuis ma toute première exposition».
Ce qui est encore plus extraordinaire chez notre amazone de la semaine, c'est qu’en plus du travail remarquable qu'elle fait avec les perles, c'est une militante de la cause de la renaissance africaine. Elle suit les pas de son père feu Mamadou El Béchir Gologo, à travers son amour pour l'écriture. Tétou écrit. Elle est d'ailleurs beaucoup connue à travers ses écrits. Ses régulières prises de position sur la situation politique au Mali reflètent son engagement pour les causes des plus pauvres. Elle est membre de Maya blon, une association qui consiste à revaloriser la culture malienne. Selon elle, son désir le plus cher est de voir un Mali nouveau avec un système éducatif complet, un Mali sans conflit, sans crise.

Notre entretien chez la reine des perles a pris fin à travers ses remerciements envers les fans de Tamacali. Elle lance un appel envers les femmes qui sont visibles, comme les Premières dames, les femmes ministres, les députés, et les ambassadrices. Tétou demande à ces femmes de rendre plus visibles les produits «made in Mali». Selon elle, la meilleure façon de valoriser nos artisans, c'est de porter leurs œuvres, afin que le monde entier voit ce dont les Maliens sont capables et que les étrangers viennent à nous pour nos savoir-faires. Une chose qui profite, selon elle, à tout le monde.

Haoua Wane

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here